Nous utilisons des cookies propres et de tiers afin de regrouper des informations statistiques sur votre navigation et vous montrer la publicité en relation avec vos préférences. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Plus d'info et modification des paramètres Accepter

Amical: le Portugal, privé de Ronaldo, tenu en échec par les Etats-Unis

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 6,776

Pin
Amical: le Portugal, privé de Ronaldo, tenu en échec par les Etats-Unis. AFP

Amical: le Portugal, privé de Ronaldo, tenu en échec par les Etats-Unis

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 6,776

Le Portugal, sans Cristiano Ronaldo, n'a pas été au-delà du match nul face aux Etats-Unis (1-1), mardi à Leiria (centre) en match amical de préparation au Mondial-2018 organisé en Russie.

En mettant à l'épreuve ses réservistes, dont la plupart étaient appelés pour la première fois, le champion d'Europe en titre a eu besoin d'une demi-heure pour rentrer dans son match, mais n'a pas réussi à faire chuter les Américains, qui ont eux raté leur qualification pour la Russie, une première depuis 1986.

Moins bien huilée qu'à l'accoutumée, la formation de Fernando Santos a abusé du jeu direct et concédé de nombreuses occasions face à un onze américain rajeuni.

Après des premières alertes signées Acosta (20) et Adams (21), les Etats-Unis ont pris l'avantage grâce au jeune milieu de 18 ans Weston McKennie, le joueur de Schalke 04 fêtant sa première sélection par un but à la suite d'un slalom dans la défense lusitanienne (22).

Honorant également sa première convocation, le défenseur du SC Braga Ricardo Ferreira n'a pas marqué de points auprès de son sélectionneur. Le stoppeur de 24 ans a été particulièrement fautif sur le but américain, manquant d'abord sa relance puis son intervention.

Touchée, la Selecçao a répondu à l'orgueil plutôt que par le jeu et a pu bénéficier d'une bévue du gardien américain Horvath pour revenir au score.

A la réception d'une longue transversale de Bruno Fernandes, le latéral Vitorino Antunes, bien qu'éloigné des cages américaines et excentré, a tiré directement au but, le ballon passant entre les bras et les jambes du portier de Bruges avant d'entrer dans les filets (32).  

Le début du second acte ressemblait à s'y méprendre au premier, et sans les nombreuses interventions d'un Beto décisif, qui a parfaitement suppléé Rui Patricio dans les buts portugais, les Lusitaniens auraient une nouvelle fois pu être sanctionnés de leur manque d'implication.  

Perdant en intensité, la suite de la rencontre aura vu les entrées de quelques habitués de la sélection portugaise en manque de temps de jeu, comme Bernardo Silva ou Joao Mario, sans que cela ne se traduise par des occasions. 

Dans ce match où Fernando Santos tirera peu d'enseignements positifs, le Portugal a perdu Pepe sur blessure, le défenseur du Besiktas quittant ses coéquipiers dès la 10e minute après s'être relevé difficilement d'un duel.

BeSoccer

BeSoccer

infos 22K RANK 1
vues 67M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook