Nous utilisons des cookies propres et de tiers afin de regrouper des informations statistiques sur votre navigation et vous montrer la publicité en relation avec vos préférences. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Plus d'info et modification des paramètres Accepter

Suède : Du miracle à Milan à la rumeur Zlatan

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,198

Pin
La Suède veut Zlatan pour son Mondial. AFP

Suède : Du miracle à Milan à la rumeur Zlatan

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,198

"Nous sommes la Zuède" écrit-il sur Instagram, avec un "Z" comme Zlatan sous une photo de l'équipe de Suède : "liké" par plus d'un million de personnes, ce message d'Ibrahimovic ouvre les spéculations sur son éventuel 'come-back', dans un pays fou de joie après la qualification pour le Mondial-2018.

Ibra a pris sa retraite internationale à l'été 2016 et la Suède a donc arraché son billet pour la Russie sans lui, aux dépens de la grande Italie. Le colosse au catogan, en convalescence avec Manchester United, va-t-il revenir à 36 ans en sélection?

Il était dans les tribunes pour encourager l'équipe suédoise à Milan lundi soir (0-0 en barrage retour, 1-0 pour les Scandinaves à l'aller) et aussi en barrage aller à Solna. "Si la décision m'appartenait, je l'emmènerai personnellement" en sélection, a confié son agent Mino Raiola au quotidien Expressen. Le sélectionneur Janne Andersson semble être d'un autre avis.

"Nous avons une équipe qui a réalisé un exploit pendant les qualifications. Si on parlait plutôt des joueurs qui ont fait ça, bon sang!", a-t-il temporisé en conférence de presse d'après-match.

Le travail du technicien est plébiscité par tous, d'autant qu'il reste prosaïque et modeste, vertus cardinales dans le pays nordique. Le sélectionneur a d'ailleurs été photographié nettoyant le vestiaire après la qualification, preuve qu'elle ne lui est pas montée à la tête.

"Lorsque Janne Andersson a repris l'équipe nationale, il n'y avait rien, écrit le journal 'Aftonbladet'. Comme par magie, les joueurs se sont hissés jusque-là avant de finir à genoux, les paumes tournées vers le ciel. Comme dans une prière" de remerciement.

"Les larmes coulent"

Le pays de près 10 millions de personnes est évidemment tout à son bonheur, de l'anonyme au Premier ministre Stefan Löfven qui s'est lâché sur Facebook : "Ouiiiiiiiii! La Suède ira au Mondial en 2018 après deux matches très forts contre l'Italie. Nous étions sous pression mais nous avons réussi à tenir. Bravo à l'équipe nationale !"

Les partenaires d'Ola Toivonen ne se sont pas laissés démonter par les hurlements des tifosi de San Siro. Robustes, ils ont stupéfait tout le monde, y compris eux-mêmes.

"Je n'ai jamais vécu quelque chose comme ça. Les larmes coulent", a confié le gardien de but Robin Olsen. Le défenseur Andreas Granqvist s'est lui rasé la tête pour honorer son pari.

"La Suède s'est qualifiée pour la Coupe du monde et c'est tellement fou que je vais le répéter encore une fois: la Suède s'est qualifiée pour la Coupe du monde", écrit une chroniqueuse d'Aftonbladet. "C'est incroyable, irréel et renversant", constate pour sa part le quotidien Dagens Nyheter.

La Suède est même la première équipe européenne qui a réussi à se qualifier après avoir rencontré trois finalistes de la Coupe du monde dans son parcours en éliminatoires : Pays-Bas et France en phase de groupes, puis Italie en barrages.

"Un exploit historique, unique en Europe", se félicite la radio publique 'SR'. En Russie, la Suède disputera sa 12e Coupe du monde, la première depuis 2006. Désormais libérée, elle essaiera de faire aussi bien qu'en 1994 (3e), voire même qu'en 1958 lorsque, chez elle, elle avait atteint la finale.

BeSoccer

BeSoccer

infos 22K RANK 1
vues 67M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook