Affaire Zozulia : L'Ukrainien renonce à son transfert au Vallecano

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 685

Pin
Roman Zozulia sous le maillot de l'Ukraine contre la France. AFP

Affaire Zozulia : L'Ukrainien renonce à son transfert au Vallecano

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 685

Roman Zozulia, pris à partie pour son supposé passé nazi par les supporters du Rayo Vallecano, a renoncé jeudi à son transfert dans le club madrilène et s'entraînera avec le Bétis Séville jusqu'à la résolution de sa situation.

"Nous, le Real Bétis, Roman Zozulia et le Rayo Vallecano de Madrid sommes parvenus à un accord pour mettre fin au contrat entre les trois parties sur le transfert du joueur au Rayo Vallecano", annonce dans un communiqué le club de D2 de la banlieue de Madrid.

"Zozulia s'entraînera avec le Real Bétis dans l'attente de l'étude des différentes possibilités permettant au joueur de rejoindre une autre équipe", ajoute le communiqué.

Le 1er février, le Betis Seville avait dû rappeler Roman Zozulia, âgé de 27 ans, après l'hostilité manifestée par les supporters du Rayo qui avaient notamment fait déployer une banderole sur laquelle était écrit: "Vallekas (terrain d'entraînement du Valecano) n'est pas un endroit pour les Nazis".

Zozulia a bien reconnu avoir "collaboré avec l'Armée ukrainienne afin d'aider à protéger son pays". "Je ne suis pas lié et je ne soutiens aucun groupe paramilitaire ou bien néo-nazi", a encore précisé l'attaquant.

Zozulia n'a fait que six apparitions pour le Betis depuis son arrivée du Dniepro Dniepropetrovsk en début de saison.

Le 9 février, la Ligue espagnole de football a annoncé avoir engagé des poursuites judiciaires contre dix supporters du Rayo Vallecano, auteurs présumés de banderoles hostiles à l'Ukrainien, accusé de passé nazi et contraint de retourner dans son club 24 heures seulement après son prêt au Rayo.

La plainte a été déposée "pour délit de coercition contre dix supporters coupables d'avoir obligé Roman Zozulia à renoncer momentanément à rejoindre l'équipe madrilène", indique un communiqué de la Liga.

Le communiqué précise que les dix suspects avaient été identifiés au centre sportif du Rayo Vallecano lors de leur irruption pendant un entraînement. 

BeSoccer

BeSoccer

infos 25K RANK 1
vues 86M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook