noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"C'est irréel ce qu'on a vécu"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,816

Pin Onana : 'C'est irréel ce qu'on a vécu'. GOAL
Onana : 'C'est irréel ce qu'on a vécu'. GOAL

"C'est irréel ce qu'on a vécu"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,816

Le gardien de but camerounais est revenu sur son année fantastique avec le club néerlandais, auteur d'un très beau parcours en C1.

L'Ajax Amsterdam a été le coup de coeur de l'année 2019. Demi-finaliste de la Ligue des champions, le mythique club néerlandais a mis fin au règne du Real Madrid, éliminé la Juventus de Cristiano Ronaldo avant d'échouer à un fil d'une finale de C1. Dans un entretien accordé à 'L'Equipe', André Onana est revenu sur sa fabuleuse année 2019 avec l'Ajax Amsterdam. Le gardien de but a évoqué le parcours incroyable de son club en Ligue des champions la saison dernière et son leadership dans ce groupe qui regorgeait de talents.

"C'est vrai qu'on sort d'une année incroyable, magnifique, avec ces titres et tous ces grands matches. C'est quelque chose d'un peu irréel ce qu'on a vécu. Cela prouve que le jeu, la philosophie, ça peut permettre d'équilibrer les choses par rapport aux équipes à gros budget. Et cela a aussi été une très bonne année à titre individuel pour moi. J'ai gagné en expérience, en maturité et en notoriété", a expliqué l'international camerounais.

"De ce groupe-là, je suis même le leader depuis pratiquement quatre saisons. Vous savez, on oublie souvent que ce groupe a été créé il y a presque cinq ans, qu'il a joué une finale de Ligue Europa (en 2017). On vient de là. La majorité d'entre nous a commencé avec la deuxième équipe de l'Ajax. Nous avons créé des liens très forts sur le terrain et en dehors. Par exemple, nos copines sont aussi très liées, c'est un peu une famille, vous voyez. Ce que nous réalisons aujourd'hui, c'est le fruit de tout ça, et il faut aussi souligner le rôle du staff", a ajouté le portier de l'Ajax.

André Onana a reconnu que le poste de gardien à l'Ajax est spécial : "C'est spécial de jouer pour une équipe qui a cette philosophie-là, qui veut garder le ballon tout le temps. Il y a de la prise de risque et parfois ça se paie cash. Quand tu joues dans des équipes comme l'Ajax, ou Barcelone, qui ont parfois jusqu'à 90 % de possession, c'est important pour le gardien de rester super concentré. Dans un match de championnat, tu auras deux ou trois occasions d'intervenir seulement, mais tu dois être présent. En Ligue des champions, on était aussi assez inexpérimentés. Sincèrement j'ai l'impression d'avoir bien progressé à ce niveau-là".

"Il faut être un joueur de foot quand c'est nécessaire, mais la mission d'un gardien, c'est quand même d'abord d'arrêter les ballons. Mais c'est vrai que ce sont des clubs où on aime aussi les gardiens offensifs, c'est-à-dire des gardiens qui jouent bien au pied, qui transmettent de la sécurité, mais qui vont aussi dans l'aire de jeu (...) C'est difficile d'accepter de prendre des buts. La philosophie du club, c'est de marquer le plus possible. On sait qu'on va être plus exposé défensivement. Moi, je ne peux qu'essayer de m'adapter le mieux possible. Mais bien sûr que je préférerais finir tous mes matches avec des clean-sheets...", a ajouté le Camerounais.

Sous contrat jusqu'en juin 2022, André Onana était déjà courtisé l'été dernier. Il y a quelques semaines, il a confié qu'il était conscient qu'il quittera sûrement l'Ajax dans un futur proche. Interrogé sur son avenir, le Camerounais s'est montré moins ferme sur ses intentions. "Les places de gardien titulaire dans les gros clubs sont rares, et la chose la plus importante, c'est de jouer. À l'Ajax, je suis le numéro un. Après, on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait", a conclu le joueur.

BeSoccer

BeSoccer

infos 87K RANK 1
vues 648M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook