Lens choisit Will Still pour un nouveau départ

BeSoccer il y a 1 mois 4.4k
Lens choisit Will Still pour un nouveau départ. Afp

Lens a annoncé lundi avoir choisi le prometteur entraîneur Will Still, 31 ans, tout juste parti de Reims, pour débuter un nouveau cycle après le départ de l'emblématique Franck Haise. 

Désireux de partir entraîner en Angleterre, l'un de ses deux pays avec la Belgique, Will Still, n'a donc finalement fait que la moitié du chemin en s'arrêtant à Lens, où il est nommé pour une durée de trois ans pour prendre la suite du tandem Franck Haise-Arnaud Pouille, derrière les succès du club artésien ces dernières saisons.

Les Sang et Or sélectionnent un entraîneur prometteur, arrivé à seulement 30 ans sur le banc du Stade de Reims, à la popularité certaine en Ligue 1 grâce à sa personnalité attachante et ses prises de parole souvent franches.

Son caractère parfois explosif tranchera avec le calme de Haise, voire avec son style de jeu. Avec Still à la baguette, Reims a développé un jeu offensif fondé sur des projections rapides en surnombre, mais n'est jamais parvenu à être fiable défensivement, tandis que le Racing de Haise tirait sa force de son assise défensive.

Adoubé par Franck Haise

Il n'y aura sans doute pas de passage de témoin officiel entre les deux entraîneurs, mais Haise, parti à Nice, a déjà adoubé son successeur au début du mois de février en amont d'un match entre Lens et Reims, quand rien ne présageait de tels bouleversements au sein du club du bassin minier.

"J'aime beaucoup ce qu'il dégage", avait déclaré le Normand. "C'est quelqu'un d'authentique, dans ce milieu, ce n'est pas toujours facile de l'être. On est tellement toujours scruté, que parfois on est obligé de changer, par protection".

"Au-delà de la personnalité, je trouve que ce qu'il fait avec son équipe, cela dégage de vraies prises de risque, du mouvement. Il a juste un peu plus de 30 ans, c'est encore plus exceptionnel. Je pourrai le regarder quand j'aurai fini, parce que je pense qu'il a une grande et belle carrière devant lui", avait-il ajouté.

L'Anglo-Belge la poursuivra en Artois au sein d'un club désormais largement remanié en interne: Arnaud Pouille a laissé sa place à Pierre Dréossi au poste de directeur général, tandis que Diego Lopez Gomez est en charge du recrutement, Jean-Louis Leca est coordinateur sportif et Benjamin Parrot directeur général délégué.

Ère de "rigueur financière"

Au-delà des visages, ce sont les chiffres qui vont changer. Le Racing ouvre un nouveau chapitre sous le signe de la "rigueur financière", selon les mots de son président Joseph Oughourlian, à cause du désistement du fonds d'investissement Isos Capital, de l'incertitude pesant sur les droits TV, de l'augmentation de la masse salariale et de recrutement inhabituellement onéreux l'été dernier.

En conséquence, le club va surtout devoir vendre lors du marché estival des transferts. Quelles garanties Will Still a-t-il obtenu?

Pierre angulaire de la défense, l'Autrichien Kevin Danso partira en cas d'offre satisfaisante et devra être remplacé. Après une année décevante au regard des 35 millions d'euros déboursés pour le faire venir, Elye Wahi pourrait aussi quitter Lens après une seule saison.

En actant l'arrivée de Will Still, Joseph Oughourlian devrait déjà réussir une première chose importante: calmer la grogne d'une partie des supporters, déçus de voir leur guide Franck Haise partir, de surcroît à Nice, où de nombreux membres du staff artésien sont déjà partis ces dernières années (Florent Ghisolfi, Laurent Bessière, Ghislain Dubois).

Le reste est dans les mains de la nouvelle équipe lensoise et de Will Still.

Mentionnés dans l'article