noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Angers-Lorient (2-2), Lorient ne lâche (plus) rien

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 294

Pin Sylvain Marveaux Karl-Toko Ekambi Angers Lorient Ligue 1 03122016
Sylvain Marveaux Karl-Toko Ekambi Angers Lorient Ligue 1 03122016

Angers-Lorient (2-2), Lorient ne lâche (plus) rien

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 294

Menés au score, les Merlus se sont retroussé les manches pour aller sauver un point à Angers. Un point qui pourrait être précieux en fin de saison.

Lorient se porte bel et bien mieux. Sous la coupe de son nouveau coach, Bernard Casoni, la formation morbihannaise vient d'enchainer trois matches de suite sans défaite. Cela ne lui était pas encore arrivé cette saison et c'est la preuve que les Merlus se portent mieux. A Angers, ce samedi, Moukandjo et consorts ont obtenu le point du nul. Et ils auraient pu faire encore mieux s'ils avaient été plus solides défensivement quand le plus dur avait été assuré.

En marquant les premiers par l'intermédiaire de Sylvain Marveaux, les Lorientais s'étaient mis dans de bonnes conditions pour rééditer leur succès de début de semaine face à Rennes. Mais, il y a un eu relâchement par la suite, dont a su d'abord profiter Cheikh N'Doye. Le Sénégalais a d'abord obtenu un pénalty que Diedhiou a transformé avec succès. Ensuite, à l'heure du jeu, il a placé une tête victorieuse à la réception d'un coup franc de Toke-Ekambi. A 2-1, Angers n'avait plus "qu'à" gérer son avance. Il y a deux semaines, ça n'aurait pas été compliqué face à cet adversaire, mais aujourd'hui Lorient sait batailler jusqu'au bout.

Soucieux de ne pas repartir de Jean-Bouin, les visiteurs ont réagi et ont réussi à recoller à la marque. Le Ghanéen Abdul Majeed Waris les remettait à l'endroit à la 66e minute. A la suite d'une belle accélération, il a placé un tir imparable que Michel ne pouvait arrêter. 2-2, c'était un score équitable et c'est celui qui a finalement sanctionné cette plaisante empoignade. Le nul arraché ne permet pas au FCL de quitter la zone rouge, mais la dynamique qu'affiche l'équipe est plus que positive et n'a rien de celle d'un reléguable. 

 

BeSoccer

BeSoccer

infos 80K RANK 1
vues 585M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook