noscript image

Aubameyang explique son masque 'Black Panther'

Pin Pierre-Emerick Aubameyang sealed Arsenal's 2-0 win over Manchester United from the penalty spot
Pierre-Emerick Aubameyang sealed Arsenal's 2-0 win over Manchester United from the penalty spot

Aubameyang explique son masque 'Black Panther'

BeSoccer by BeSoccer @besoccer_com - 0 +16k

Auteur d'un doublé contre Rennes en Europa League, Pierre-Emerick Aubameyang a célébré son second but en enfilant un masque de Black Panther.

Arsenal s'est qualifié ce jeudi soir pour les quarts de finale de la Ligue Europa au détriment de Rennes au terme d'un match maîtrisé (3-0). Un match dans lequel son attaquant Pierre-Emerick Aubameyang s'est illustré en inscrivant un doublé. Sur le deuxième, l'avant-centre gabonais est parti célébrer en enfilant un masque référence au film "Black Panther".

Un épisode sur lequel il est revenu après la rencontre. "J'avais besoin d'un masque qui me représente. C'est Black Panther et en Afrique, au Gabon, nous appelons l'équipe nationale les Panthères du Gabon. Cela me représente donc voilà." Aubameyang est un habitué des célébrations masquées tout au long de sa carrière. Depuis son passage à Saint Etienne, les supporters ont pris l'habitude de la voir enfiler des déguisements de Spiderman après ses buts. Un accessoire qu'il avait ressorti lors de son passage à Dortmund, à l'occasion de la victoire de son équipe face au Bayern Munich en Supercoupe d'Allemagne en août 2014 (2-0).

Une fantaisie qui ne l'a pas empêché de rester lucide au moment d'analyser sa prestation individuelle et celle de son équipe. "J'ai manqué deux opportunités de clore le match, mais le plus important est que nous ayons gagné et nous sommes contents. C'est vrai que j'ai raté plusieurs occasions ce soir [jeudi soir]. Mais je suis aussi très heureux pour Ainsley [Maitland-Niles] parce qu'Arsenal doit être fier d'avoir de jeunes joueurs comme ça, qui arrivent des équipes de jeunes et qui jouent si bien. Nous sommes tous très contents", a-t-il déclaré.

Avant d'ajouter un mot sur la nervosité des deux équipes tout au long de la rencontre (8 cartons jaunes ont été distribués au total) : "Ils étaient un peu nerveux, mais c'est le football. Cela arrive parfois."

Arsenal s'apprête à connaître ce vendredi son adversaire en quarts de finale lors du tirage au sort qui sera effectué à Nyon, au siège de l'UEFA.

BeSoccer

BeSoccer

infos 57K RANK 1
vues 382M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook