noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Aubameyang révèle le surnom de Saka

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,251

Pin Aubameyang révèle le surnom de Saka. AFP
Aubameyang révèle le surnom de Saka. AFP

Aubameyang révèle le surnom de Saka

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,251

Le jeune gunner, en forme depuis la reprise, a gagné un drôle de surnom de la part de son capitaine et compère d'attaque à l'Emirates.

Pierre-Emerick Aubameyang a expliqué pourquoi il appelle son coéquipier d'Arsenal Bukayo Saka le "petit piment". Saka, qui n'a que 18 ans, vit une première saison réussie dans le nord de Londres.

Le jeune attaquant anglais s'est rapidement intégré dans les plans de Mikel Arteta et s'est ainsi mérité un surnom unique. Le capitaine d'Arsenal a donné à Saka le surnom de "Little Chilli" en clin d'œil aux exploits du jeune attaquant. 

"Je l'appelle [Little Chili], mais en français, c'est "Petit Piment", a déclaré Aubameyang à 'Sky Sports'. C'est parce qu'il est comme un petit piment, avec beaucoup d'énergie, de puissance et qu'il est assez petit, donc c'est drôle."

Malgré cet étrange surnom, Aubameyang est très sérieux au moment d'évoquer l'avenir de Saka, notant qu'il a la mentalité idéale pour réussir. "Oh, c'est sûr, il est l'un des meilleurs, c'est sûr. Ce que j'aime chez lui, c'est qu'il est toujours à l'écoute des conseils que nous, les joueurs expérimentés, lui donnons", a-t-il affirmé.

"J'aime vraiment ça et il est vraiment humble, il veut toujours aller de l'avant et apprendre plus et essayer d'améliorer son jeu, donc c'est définitivement l'un des meilleurs. Bien sûr, je pense qu'il a 18 ans, donc il a beaucoup de temps, mais comme je lui ai dit, le plus important est de s'amuser, parce qu'à cet âge, être dans ce club est vraiment spécial et il doit juste continuer comme ça, continuer à s'améliorer et je suis sûr qu'il va aller directement tout en haut."

Arteta, quant à lui, veut que Saka profite de sa première saison, avertissant que le football est un mélange de bons et de mauvais moments. 

"Tout d'abord, profite du moment présent, a déclaré l'Espagnol en guise de message pour son joueur. Le football a de très bons moments et des moments difficiles. Tu t'en sors si bien, profites-en. Mais ensuite, comprend que cela change en 24-48 heures. Il faut vivre tout le temps sur la pointe des pieds, prêt à réagir et à agir.

"Bukayo est comme ça. A chaque séance d'entraînement, il ne vous donne aucun signe qu'il y a quelque chose de différent. Il va y avoir des moments meilleurs que d'autres. C'est normal parce que ça arrive à tous les joueurs, que vous ayez 18 ou 38 ans. Il doit comprendre cela, le prendre naturellement et nous sommes là pour le soutenir, pour essayer de le rendre meilleur, et c'est tout."

BeSoccer

BeSoccer

infos 99K RANK 1
vues 729M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook