noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Barça vs. Madrid : Qui réalise le meilleur mercato ?

Pin Barça vs. Madrid : Qui réalise le meilleur mercato ? AFP
Barça vs. Madrid : Qui réalise le meilleur mercato ? AFP

Barça vs. Madrid : Qui réalise le meilleur mercato ?

Le mercato bat son plein et les transferts se multiplient chez les deux mastodontes du football espagnol. Tous deux dans le besoin de se renforcer en vue d'atteindre leurs objectifs de la saison prochaine, Barça et Madrid n'ont pas lésiné sur les moyens et ont attiré les meilleurs joueurs de la planète dans leurs rangs. Aujourd'hui, il s'agit de savoir qui réalise le meilleur mercato jusqu'ici.

Il pleut des millions en Espagne. Alors que le mercato des transferts a ouvert en début de mois, les grands mouvements se sont multipliés en Espagne, notamment chez les trois cadors du championnat.

L'Atlético pour sa part enregistré les arrivées de Llorente, Trippier, Lodi, Saponjic et Felipe mais surtout de la pépite que tout le monde s'arrachait sur le marché, le talentueux Joao Felix, que City était tout proche de conquérir. Ce sont finalement les Colchoneros qui ont raflé la mise pour un montant record de 126 millions.

Le gros coup Griezmann

Ce recrutement XXL vient pallier le départ de la superstar du club, Antoine Griezmann, annoncé depuis le 14 mai. L'attaquant tricolore annonçait en effet alors son détachement du club colchonero, après avoir pourtant prolongé avec les Matelassiers un an plus tôt. Car à l'été 2018, son départ au Camp Nou semblait acté, tout portait à croire que le Petit Prince rejoignait les Catalans pour franchir un cap dans sa carrière.

Griezmann décidait finalement de rester à l'Atlético et annonçait la nouvelle moyennant un documentaire qui faisait grand bruit, le fameux mini-film 'La Decision', qui laissait un goût amer aux supporteurs blaugrana. Ces derniers devront néanmoins passer l'éponge aujourd'hui puisque Grizou a officiellement rejoint le FC Barcelone pour évoluer au côté de Leo Messi. Bartomeu et consorts se sont attachés les services d'un nouvel attaquant à la grande surprise d'une partie du monde du football, qui se demandent encore comment cohabitera le Français avec les Messi, Suarez et autres Dembélé aux avant-postes barcelonais.

Le Barça avait-il réellement besoin de se renforcer en attaque ? Il faut croire que oui. Luis Suarez, bien qu'en verve sur l'exercice 2018-19, aborde la fin de sa carrière et les Catalans souhaitent aujourd'hui voir sur du long terme. D'où ce besoin de recruter un attaquant polyvalent du calibre d'Antoine Griezmann. Ce dernier a rejoint la Catalogne pour le montant de sa clause libératoire, à savoir 120 millions (non sans polémique), alors que les caisses blaugrana avaient déjà été sollicitées en ce mercato.

De grosses dépenses pour le Barça

En effet, Neto, gardien du Valence CF, a rejoint les rangs du Barça pour un montant de 26 millions d'euros (plus 9 millions de bonus) cet été, tout comme Ludovic Reis, en provenance de Groningen (3,25 millions). Le club catalan levait par ailleurs récemment l'option de rachat qu'il détenait sur Cucurella, évoluant à Eibar jusque-là, pour le prêter à Getafe dans la foulée. Ces arrivées venaient s'ajouter à celle de Frenkie de Jong, officialisée le 23 janvier, et conclue pour la bagatelle de 75 millions d'euros plus 11 de bonus. Des arrivées coûteuses et dont le total pourrait enfler très rapidement si un accord était trouvé avec le PSG pour le retour de Neymar au Camp Nou.

Dans le même temps, les départs n'ont été que peu nombreux et/ou importants pour équilibrer la balance. Jasper Cillessen, belle doublure de Ter Stegen, a certes été vendu 35 millions d'euros à Valence, mais les autres transferts n'ont pas rapporté énormément de cash aux Blaugranas. André Gomes a rejoint Everton pour 25 millions d'euros, Paco Alcacer a été racheté à titre définitif par Dortmund pour 28 millions, Cardona Osasuna pour 2,5 millions et Palencia Saint-Étienne pour 2 millions.

Le FC Barcelone pourrait donc être dans l'obligation de vendre afin de présenter une santé financière au beau fixe, surtout si elle souhaite rapatrier Neymar au Camp Nou. D'un point de vue sportif, le mercato blaugrana pourrait s'avérer judicieux avec des paris du futur, notamment dans l'entrejeu avec l'arrivée de Jong face à l'affaissement à venir de Rakitic, lui aussi annoncé sur le départ.

Il convient par ailleurs de rappeler que l'effectif est déjà bien garni, notamment avec un Arturo Vidal qui aura répondu présent la saison dernière, mais aussi un Arthur Melo, qui n'a pas encore exprimé la pleine mesure de son talent.

Le bât blesse pourtant en défense, là où Piqué, intouchable jusqu'ici, pourrait laisser le flambeau à la relève dans les prochaines années. C'est également le cas de Jordi Alba, qui aura connu une saison 2018-19 éreintante et qui verrait d'un bon oeil une arrivée de Junior Firpo en Catalogne, ce dernier étant visé par la direction du club.

Que s'est-t-il passé côté Madrid pendant ce temps-là ?

La campagne 2018-19 des Merengues est à oublier. Les Merengues ont du céder leur titre de Ligue des champions, après avoir vécu une soirée noire face à l'Ajax à Bernabéu et dit adieu très vite au titre en Liga, finalement glané par l'éternel rival. Ils se sont également inclinés face au Barça en demi-finales de Coupe du Roi. Assez d'arguments pour procéder à une refonte complète de l'équipe. Le point de départ ? Zidane.

L'illustre ZZ a repris du service à la Maison Blanche en fin de saison, se livrant à quelques expérimentations pour la saison à venir. Le constat fut celui pressenti et le couperet tombait pour plusieurs joueurs de l'équipe.

Bale n'entrait pas dans les plans du technicien français et cela se confirme aujourd'hui après les propos tenus par Zidane en conférence de presse et la rencontre amicale de ce jour face au Bayern. La porte de sortie s'ouvre face au Gallois, qui pourrait se diriger vers la Chine, alors qu'il n'y a plus du tout de place pour lui à Madrid.

Hazard, pierre angulaire du nouveau projet

Car si Cristiano Ronaldo laissait un grand vide à son départ l'été dernier, Florentino Pérez et son board s'attelaient à le boucher sur cette période estivale, en engageant le très en vue Eden Hazard. Le Belge, élément phare de Chelsea, arrive en capitale espagnole pour être celui du Real cette saison et voir le projet s'articuler autour de ses performances. Il sera accompagné de Luka Jovic en attaque, qui reste sur un excellente saison à Francfort et qui compte bien prolonger le temps fort de sa carrière, là où la concurrence fera rage.

En effet, outre les deux renforts mentionnés, Rodrygo vient se joindre à la fête après avoir été acheté 45 millions par les Merengues la saison dernière, et le fait avec une grande détermination. Kubo pourrait aussi avoir un rôle à jouer. La pépite japonaise destinée à évoluer avec le Castilla, montre déjà de belles choses et pourrait brûler les étapes afin de rallier l'équipe A plus tôt que prévu.

Le Real Madrid avait besoin de se renforcer aux avant-postes après une saison ô combien fastidieuse face aux cages adverses, après le départ de l'ogre Ronaldo. Il pourrait avoir réussi son pari, après un recrutement mêlant jeunesse, talent et expérience.

Du renfort de partout sans se ruiner

Mais attention, les Merengues ne sont pas renforcés qu'en attaque, puisqu'ils ont aussi accueilli le prometteur Ferland Mendy, qui arrive à Bernabéu afin de titiller Marcelo au poste d'arrière-gauche, pour leur défense. Sur la même ligne, Madrid s'est adjoint les services d'Éder Militao pour un montant autour de 50 millions, un joueur qui après avoir fait les beaux jours de Porto, compte bien briller chez les Espagnols.

Le Real aura été sur tous les fronts en ce mercato et ne compte pas s'arrêter là puisqu'une arrivée de Paul Pogba est encore dans les clous, alors que le portefeuilles du club est toujours bien rempli. En effet, les départs ont été légion à la Maison Blanche, Llorente comme indiqué précédemment a rejoint l'Atlético Madrid pour 40 millions d'euros, Theo Hernandez s'est lui engagé en faveur de l'AC Milan, pour environ 20 millions alors que Kovacic a lui signé définitivement avec les Blues, après un prêt fructueux, en échange de 45 millions.

Il y a toutefois un problème au Real. Zidane dispose aujourd'hui d'un effectif pléthorique, malgré les départs mentionnés précédemment et ceux en prêts d'Odegaard et Reguilon ou encore Luca Zidane. L'idée de l'entraineur merengue et de Pérez serait que l'effectif se réduise considérablement et qu'il ne reste qu'un maximum de 25 hommes. Ils pourraient donc ainsi continuer l'Opération Départ pensée jusqu'ici afin d'arriver à un mercato qui se rapprocherait de la perfection.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 7,713 RANK 4
vues 149M RANK 3
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook