noscript image

Le Bayern essuie un nouveau faux-pas

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 8,387

Pin Müller, un doublé mais pas suffisant. Goal
Müller, un doublé mais pas suffisant. Goal

Le Bayern essuie un nouveau faux-pas

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 8,387

Après sa défaite dans le "Klassiker", le Bayern a encore fauté ce samedi en partageant les points avec Dusseldorf à domicile (3-3).

Après avoir passé la trêve internationale à ruminer sa défaite contre le Borussia Dortmund (2-3), le Bayern recevait Fortuna Dusseldorf ce samedi avec comme seul mot d'ordre : gagner. Les Munichois ont failli à leur tâche. Face à l'avant-dernier du classement, ils croyaient être sur la bonne voie pour se relancer en scorant trois fois en à peine une heure de jeu. Mais, ils ont été rattrapés par leurs manquements et ont fini par se faire rejoindre. Le nul concédé est très gênant et pourrait bien être fatal à l'entraineur Niko Kovac.

Déjà fortement menacé avant ce rendez-vous, le technicien croate pourrait ne pas survivre à cette énième contre-performance. Car au-delà des points perdus, c'est surtout la manière dont les Bavarois ont été rejoints à la marque qui a été alarmante. Durant le dernier quart d'heure de jeu, ils ont totalement lâché prise et c'est ce qui a permis à Dodi Lukebakio, l'attaquant belge de Fortuna, de tromper à deux reprises Manuel Neuer et éviter ainsi la défaite aux siens. C'était ses 2e et 3e but de la rencontre puisqu'il avait déjà scoré en fin de première période (43e), ravivant le suspense alors que l'entame du match avait été totalement en faveur des Bavarois.

Nicklas Sule (17e) et Thomas Muller (20e) avaient trouvé le chemin des filets rapidement, et Muller a ensuite remis ça à la 58e en cueillant victorieusement un service de Robert Lewandowski (58e). En temps normal, trois buts inscrits à l'Allianz Arena c'est synonyme de succès. Pas cette fois-ci et cela illustre bien l'ampleur de la crise que traverse ce grand club en cette première moitié de saison. Et la gifle de ce samedi est d'autant plus cuisante que le Borussia s'est imposé de son côté, portant ainsi à neuf points son avance sur le rival honni.

Le Bayern, qui s'est présenté à ce rendez-vous domestique dans un système en 4-1-2-3 et avec le Français Franck Ribéry comme titulaire sur le flanc gauche, va essayer désormais de se changer les idées en assurant sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des Champions. Le match qui se profile face à Benfica (mardi prochain) émerge comme une bouffée d'air pour les Munichois. Vu les maux et les inconstances dont ces derniers souffrent actuellement, il n'est pas sûr cependant que ce rendez-vous ait les effets bénéfiques espérés.  

BeSoccer

BeSoccer

infos 59K RANK 1
vues 406M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook