noscript image

"Mbappé ? Je l'achèterais tout de suite mais nous n'avons pas l'argent"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 +17k

Pin Mbappé est trop cher pour le Bayern. AFP
Mbappé est trop cher pour le Bayern. AFP

"Mbappé ? Je l'achèterais tout de suite mais nous n'avons pas l'argent"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 +17k

Le président du club bavarois a indiqué son admiration pour le jeune attaquant du PSG mais son prix bloque toute possibilité de transfert selon lui.

Uli Hoeness a exprimé en toute franchise son admiration pour Kylian Mbappé. Le président du Bayern Munich a toutefois déclaré que le jeune attaquant du Paris Saint-Germain (20 ans) serait trop cher pour les finances de son club

"Mbappé ? J'achèterais tout de suite. Le joueur est génial, mais nous n'avons pas l'argent nécessaire", a déclaré Hoeness dans un entretien accordé au 'DPA'. Il y a plus d'un an et demi, Kylian Mbappé quittait Monaco pour rejoindre Paris avec un transfert record estimé à 180 millions d'euros. 

Pour les Bavarois, la somme maximale serait de 100 millions d'euros, comme l'a indiqué son dirigeant. Récemment, le leader de la Bundesliga est passé à l'action pour un autre international français, à savoir Lucas Hernandez. Le défenseur polyvalent de l'Atlético rejoindra sa nouvelle équipe au 1er juillet 2019 après le règlement de sa clause libératoire, fixée à 80 millions d'euros. "Il y a dix ans, je ne pouvais pas l'imaginer", indique Hoeness à propos de cette somme.

Mais le Bayern est bien passé à l'action et par la même occasion, entré dans une nouvelle ère : "Récemment, on a encore dit, avec sa politique de transfert prudente, que le Bayern n'a plus aucune chance. Maintenant, nous agissons et les gens hurlent : comment pouvez-vous dépenser 80 millions d'euros pour un joueur ?"

En ce qui concerne le club de la capitale, Uli Hoeness a également fustigé l'arrivé des investisseurs étrangers dans le ballon rond. Selon lui, La hausse des montants des transferts aurait également "quelque chose à voir avec le fait que des investisseurs étrangers, des oligarques, des hedge funds américains et même des États entiers comme Abou Dhabi et le Qatar sont entrés dans le commerce du football."

BeSoccer

BeSoccer

infos 60K RANK 1
vues 409M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook