noscript image

Bousculé, le Real de Benzema assure l'essentiel

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 +34k

Pin Ça passe pour le Real. Goal
Ça passe pour le Real. Goal

Bousculé, le Real de Benzema assure l'essentiel

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 +34k

Bousculé par une équipe de l'Ajax Amsterdam joueuse et méritante, le Real Madrid, tenant du titre, est parvenu à l'emporter ce jeudi soir (1-2).

Triple tenant du titre, le Real Madrid se devait de tenir son rang ce mercredi soir à Amsterdam, pour ce huitième de finale aller de Ligue des Champions face à une séduisante équipe de l'Ajax. Si les protégés de Santiago Solari sont parvenus à repartir des Pays-Bas avec une victoire qui leur permettra d'aborder le second acte en ballotage largement favorable (1-2), force est de constater que venir à bout des partenaires de Frenkie de Jong n'a pas été une mince affaire...

L'Ajax Amsterdam met tous les ingrédients... Mais c'est le Real repart avec la victoire 

Bousculé. Voici le terme qui résume le mieux l'état dans lequel le Real Madrid a vécu sa soirée du côté d'Amsterdam. Harcelé par des locaux joueurs et portés par des milliers de spectateurs survoltés, l'actuel second de Liga a tangué, beaucoup, sans jamais couler, grâce notamment à des faits de jeu favorables. À la demi heure de jeu, d'abord, quand Tadic voyait sa frappe heurter le poteau d'un Thibaut Courtois bien heureux de voir sa cage toujours inviolée, puis en fin de première temps, quand le portier belge, encore lui, était coupable d'une faute de main profitant finalement à Tagliafico. L'Ajax pensait alors ouvrir le score face au tenant du titre, mais c'était sans compter sur l'utilisation du VAR, le premier de la saison en C1, qui annulait le but pour un hors-jeu de Tadic. Ouf de soulagement. 

​À la pause, les espagnols l'avaient donc échappé belle, mais allaient être tout autant mis à mal au retour des vestiaires. Pourtant, c'était bien le Français Karim Benzema, bien servi par Vinicius Junior, qui ouvrait finalement le score d'une frappe limpide. En marquant à l'extérieur, la Maison Blanche avait d'ores et déjà fait le plus dur, dans une rencontre marquée par une intensité monumentale, mais les locaux ne baissaient pas les bras. 

Ainsi, l'Ajax allait obtenir une égalisation méritée à quinze minutes du terme de la rencontre, moment choisi par Hakim Ziyech pour tromper Thibaut Courtois et relancer la fin de rencontre. Finalement, comme pour faire tenir son rang contre vents et marées, c'est bel et bien le club ibérique qui allait l'emporter, grâce à une volée victorieuse d'Asensio à la 87ème minute de jeu. Si le Real l'a échappé belle, l'Ajax pourra nourrir des regrets, et aura fort à faire pour espérer se qualifier. 

BeSoccer

BeSoccer

infos 54K RANK 1
vues 358M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook