noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Les flops et tops à la mi-saison en Bundesliga

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,244

Pin Flops, tops et pop à la mi-saison en Allemagne. afp
Flops, tops et pop à la mi-saison en Allemagne. afp

Les flops et tops à la mi-saison en Bundesliga

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,244

Mönchengladbach a fait le show, les buteurs se sont déchaînés, et les gros bras ont longtemps été à la peine: la première partie de la Bundesliga, achevée dimanche, n'avait plus été aussi passionnante depuis des années.

Tops et flops des 17 premières journées :

Top : Thuram et Mönchengladbach

Arrivé cet été de Guingamp, Marcus Thuram, fils de Lilian Thuram et international espoir français, s'est révélé sous le maillot de Mönchengladbach

Avec 6 buts et 5 passes décisives en Bundesliga, cet attaquant de 22 ans a fortement contribué à faire du Borussia l'équipe surprise de ce début de saison : en tête de la 7e à la 14e journée, les "Poulains" virent en deuxième position à deux points des "Taureaux" de Leipzig à la fin des matches aller.

Top: Werner et Lewandowski

Une saison de tous les records: deux hommes, le Munichois Robert Lewandowski et le joueur de Leipzig Timo Werner, comptent plus d'un but par match en moyenne. Le Polonais de 31 ans a fait mouche 19 fois en 17 journées. Le jeune Allemand 18 fois.

A 23 ans, Werner est le fer de lance du RB, qui mérite aussi un "top" pour avoir décroché le titre honorifique de champion d'automne, monopolisé depuis 2011 par le Bayern (huit fois) et Dortmund (deux fois).

Top: L'union Berlin

Pour sa première saison parmi l'élite, l'Union Berlin, le petit club à la réputation de rebelle, a connu des débuts difficiles, mais aussi réussi quelques actions d'éclat. Dans son stade pittoresque de 22.000 places, aux supporters chauds-bouillants (et parfois indisciplinés), l'unique représentant en première division des équipes de l'ex-RDA a déjà battu deux fois le leader de la Bundesliga: Dortmund à la troisième journée et Mönchengladbach à la 12e.

Grâce notamment à une série de quatre victoires consécutives en novembre, il a quitté la zone rouge pour s'installer dans le ventre mou du championnat, alors que les autres promus Cologne et Paderborn sont en difficulté.

Flop : Niko Kovac

Sur la sellette déjà la saison dernière, rejeté par les stars du vestiaire, Niko Kovac a été limogé de son poste d'entraîneur du Bayern Munich le 3 novembre, après une humiliante défaite 5-1 à Francfort. 

Son adjoint Hansi Flick lui, fait partie des "tops" du semestre : avec huit victoires en dix matches, et fort de la confiance des joueurs, il a convaincu ses dirigeants de lui confier l'équipe au moins jusqu'à la fin de saison. Et voilà le "débutant" en charge de gagner la Bundesliga et, si possible, la Ligue des champions !

Flop : Hernandez

En lâchant 80 millions à l'Atletico Madrid, le Bayern a fait de Lucas Hernandez le joueur le plus cher jamais acheté en Bundesliga. Las ! Le défenseur champion du monde s'est blessé le 22 octobre (ligament croisé de la cheville) et ne rejouera pas avant fin janvier au plus tôt. Son compère de la défense centrale Niklas Süle est également grièvement blessé (genou), de sorte que le Bayern a dû improviser une charnière, alternativement avec Boateng, Alaba ou Pavard.

Flop : Favre et Dortmund

Favre, comme Kovac, avait la tête sur le billot fin novembre. Certes il a réussi à éviter le limogeage, grâce à quelques belles prestations. Mais le Borussia, qui annonçait en début de saison son intention de remporter le titre, reste très instable. En 17 journées, Dortmund a perdu 11 points en fin de match après avoir mené !

Les dirigeants, qui ont lourdement investi à l'intersaison, sont impatients de voir leurs efforts rentabilisés. Et en Ligue des champions, le Paris SG pointe à l'horizon en 8e de finale!

Pop : Coutinho

Annoncé comme le génie qui allait illuminer la Bundesliga, le Brésilien arrivé fin août à Munich de Barcelone a mis longtemps à s'adapter. La presse commentait déjà "l'échec" de son transfert, lorsqu'il a soudain fait "pop"! Une belle prestation et un but de classe en Ligue des champions contre Tottenham (3-1), suivie d'un triplé contre Brême (6-1). A confirmer à la reprise après la trêve, dès le 18 janvier.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 90K RANK 1
vues 672M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook