noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Chelsea endormi par Séville

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 5,017

Pin Chelsea endormi par Séville. EFE
Chelsea endormi par Séville. EFE

Chelsea endormi par Séville

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 5,017

Chelsea et Séville sont restés dos à dos (0-0) : les individualités du club londonien, le plus dépensier de l'été, n'ont pas brillé face au jeu collectif du dernier vainqueur de la Ligue Europa mardi lors de la 1ère journée de la Ligue des champions.

Si Chelsea n'a quasiment rien montré à domicile, ce résultat nul dans le groupe E semble en revanche constituer une excellente opération pour le club andalou, qui recevra le Stade Rennais mercredi prochain pour la 2e journée.

Si les deux équipes se sont globalement procuré le même nombre d'occasions, Chelsea s'en sort plutôt bien au regard de la pauvreté de son jeu collectif et du manque d'inspiration de ses talents offensifs, dont il est permis d'attendre davantage après la campagne de recrutement de cet été (près de 250 millions d'euros dépensés).

Les Blues ont été malmenés pendant l'essentiel du match, au point d'être parfois spectateurs du jeu collectif de Séville. 

Dominés territorialement et très lents ou maladroits dans leurs transitions, ils n'ont quasiment jamais été en mesure de mener une contre-attaque efficace. Les rares dangers ne sont pas venus de Havertz, Werner, Pulisic ou Mount, tous transparents, mais du latéral droit Reece James. Celui-ci a, en conséquence, souvent été mis en difficulté défensive par le très combatif Lucas Ocampos.

Malgré leur supériorité, les Sévillans ne se sont pas créé d'occasions vraiment franches, en dehors d'une tête de Suso, d'une frappe d'Ocampos juste avant la pause, et d'une reprise de volée de Joan Jordan juste au-dessus de la barre (67e).

Sans doute secoués par Frank Lampard à la pause, les Blues n'ont montré de bonnes intentions que pendant une dizaine de minutes, au retour des vestiaires, et essentiellement sur le plan athlétique. Mais l'intelligence collective de Séville a rapidement repris le dessus, et a autant gêné les Blues qu'en première période.

Dans les vingt dernières minutes, les deux formations ont semblé se satisfaire de ce score de parité, avec une forme de soulagement du côté de Chelsea et de satisfaction mathématique du côté de Séville.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 788M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook