noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Rashford, un monstre à Paris

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 3,879

Rashford, un monstre à Paris

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 3,879

Bourreau au Parc, encore. Marcus Rashford, artisan de l'élimination du Paris SG en Ligue des champions en 2019, a encore dégoûté les Parisiens en marquant le but de la victoire (2-1) de Manchester United mardi.

Un an et demi que le PSG n'avait pas encaissé de but en Ligue des champions au Parc des princes. Le dernier qui y était parvenu: un certain Marcus Rashford, un funeste soir de mars 2019.

L'attaquant anglais, 21 ans à l'époque, avait transformé le penalty du 3-1 mancunien en huitième de finale retour en toute fin de match, synonyme d'élimination parisienne.

Bis repetita. A presque 23 ans désormais, Rashford a encore libéré les Red Devils en fin de rencontre sur une passe de Paul Pogba. D'une frappe rasante au ras du poteau à la 86e, il a inscrit le 2-1 à l'issue d'une seconde période très ouverte.

"Les deux fois, c'était l'occasion de gagner le match. Quand on est attaquant, en fin de match, c'est notre état d'esprit, on peut n'avoir qu'une seule occasion et on doit faire de son mieux pour la provoquer", a réagi à chaud l'Anglais au micro de BT Sport.

Cet exploit, au bout d'une accélération, est venu après plusieurs mèches allumées par l'attaquant qui ont obligé le gardien parisien Keylor Navas à de jolis arrêts (69e, 80e).

Duel contre Mbappé 

Comme Kylian Mbappé, auquel il est parfois comparé pour sa jeunesse et sa vitesse, Rashford arrivait avec une série de matches révussis dans les jambes.

Mais dans le duel des jeunes attaquants, c'est l'Anglais qui s'est imposé, tandis que la star des Bleus a été incapable d'enflammer la rencontre, comme il l'avait fait contre Nîmes (4-0, doublé), la Croatie (2-1) et l'Ukraine (7-1, un but).

"Marcus s'est développé pour devenir un très bon attaquant. C'est dur de les comparer. Les deux ont le potentiel pour être de grands attaquants ces 10, 15 prochaines années, avec beaucoup de qualité, de vitesse", a commenté l'entraîneur des Red Devils, Ole Gunnar Solskjaer, en conférence de presse.

A peine trois jours plus tôt, celui qui a été tout récemment distingué par la reine d'Angleterre pour son engagement contre la pauvreté infantile a marqué un but et délivré deux passes décisives en Premier League contre Newcastle (4-1).

Et appelé en équipe d'Angleterre, il a permis aux Three Lions de s'imposer contre la Belgique le 10 octobre (2-1) en Ligue des nations en marquant le but de l'égalisation.

Trois jours plus tard, il est resté muet contre le Danemark (défaite 1-0), dans une inhabituelle position de milieu offensif. Inconstant depuis le début de la saison, loin des 22 buts et 11 passes décisives de l'an dernier, Rashford a cette fois montré son meilleur visage sur le côté gauche du 4-4-2 mancunien. Et le pire au Parc, qui s'est trouvé une nouvelle bête noire.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 788M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook