noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Mbappé, l'Europe à ses pieds

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 9 +55k

Pin Mbappé, l'Europe à ses pieds. AFP
Mbappé, l'Europe à ses pieds. AFP

Mbappé, l'Europe à ses pieds

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 9 +55k

Auteur d'un triplé pour terrasser Barcelone (4-1) mardi, Kylian Mbappé s'est invité à la table de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, devant les yeux d'une Europe ébahie, qui attend le prochain épisode de la saga du prodige du Paris SG : les négociations sur son avenir.

Jamais personne n'avait marqué trois fois face à Messi au Camp Nou. Dans le jardin de la "Pulga" argentine, le jeune attaquant de 22 ans a réécrit l'histoire, pour propulser son équipe aux portes des quarts de finale de la Ligue des champions, à condition d'assurer la qualification lors du huitième de finale retour le 10 mars à Paris.

Sa trajectoire personnelle ne laisse pas la place au souvenir de l'humiliante "remontada" subie par son club en 2017 face au Barça (6-1) : sa performance XXL a permis au PSG d'évacuer le traumatisme.

Talent précoce, révélé à 17 ans sur la scène européenne avec Monaco, Mbappé a franchi mardi un nouveau palier dans sa progression.

"Les grands joueurs construisent leur histoire et leur carrière par des matches comme celui-là", a lancé son entraîneur Mauricio Pochettino.

Après la rencontre, il n'y a eu que "Kyky" pour minimiser la portée de sa performance : "C'est magnifique, mais on n'a rien gagné", a-t-il expliqué au micro du diffuseur 'RMC Sport'.

Son ton calme contraste avec les titres élogieux de la presse mercredi matin, célébrant "sa plus grande performance européenne sous le maillot parisien", pour 'L'Équipe'.

"Passation de pouvoirs"

"Mbappé détruit le Barça", titre 'Marca', le journal le plus vendu d'Espagne, quand son concurrent 'AS' évoque "l'ouragan Mbappé".

En l'absence de Neymar, blessé, "le messie, c'est Mbappé", écrit 'Le Parisien', qui évoque "un air de passation de pouvoirs" entre l'Argentin et le Français.

Le séisme provoqué au Camp Nou a ébranlé les fondements du football mondial : derrière Messi (33 ans) et Cristiano Ronaldo (36 ans), onze Ballons d'or à eux deux, un nouveau candidat à leur succession a redéfini le paysage.

"Je crois que le Paris SG a une future très grande star, qui va être au niveau de Leo (Messi) ou de Cristiano (Ronaldo), donc il faut en profiter tous les jours", a reconnu son adversaire Antoine Griezmann, au micro de 'RMC Sport'.

"C'est le gars qui va leur prendre le trône quand ils en auront terminé", a estimé l'ancien international anglais Rio Ferdinand, consultant pour la chaîne britannique 'BT Sport'.

"Si ce n'est pas un passage de relais, on n'en est pas loin. (...) Mbappé a tapé du poing sur la table de la succession à Messi et Ronaldo, Neymar est prévenu", écrit 'La Gazzetta dello Sport'.

Pour 'TuttoSport', même Messi "est resté à regarder la nouvelle étoile".

L'image de l'Argentin défait devant les prouesses du Français n'est pas nouvelle : elle rappelle le 8e de finale du Mondial-2018 remporté par les Bleus face à l'Albiceleste (4-3).

Alors âgé de 19 ans et six mois, Mbappé était devenu le joueur le plus jeune à marquer un doublé dans une Coupe du monde, devant Pelé en 1958.

"Réflexion"

Champion du monde dans la foulée, le natif de Bondy a cependant vu sa trajectoire stellaire se heurter au plafond de verre de la C1 ces trois dernières années, à l'image de sa frappe trop molle lors de la finale perdue face au Bayern en août dernier à Lisbonne (1-0).

"Je n'ai pas toujours eu de la réussite, je vais peut-être encore rater des matches, mais jamais dans la vie je vais me cacher, même si on fait des erreurs dans la vie", a expliqué "Kyky".

L'Europe attend son prochain coup d'éclat. Le joueur négocie actuellement avec le PSG pour prolonger son contrat expirant en 2022.

Si Neymar lui fait des appels du pied pour qu'il reste dans la capitale, le Français s'accorde le temps de "réfléchir". "C'est que c'est une réflexion sur le long terme, pas sur un match ou deux", a-t-il esquivé mardi.

Candidat pour l'accueillir l'été prochain, le Real Madrid a dû apprécier sa performance sur le terrain du rival honni.

Pour l'heure, Kylian Mbappé garde les yeux rivés sur la Ligue des champions, que Messi avait déjà remportée à son âge, mais pas Ronaldo, qui a gagné sa première à 23 ans. Et son rond de serviette parmi les plus grands semble déjà réservé.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 113K RANK 1
vues 831M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook