noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Séville s'impose in extremis à Krasnodar pour filer en 8es

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,083

Pin Séville s'impose in extremis à Krasnodar pour filer en 8es. afp
Séville s'impose in extremis à Krasnodar pour filer en 8es. afp

Séville s'impose in extremis à Krasnodar pour filer en 8es

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,083

Avec un but providentiel de Munir El-Haddadi, le FC Séville s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en s'imposant in extremis 2-1 à Krasnodar mardi, profitant de la défaite de Rennes contre Chelsea, également qualifié dans le même groupe.

Quatre journées et l'essentiel est déjà plié dans un groupe E déséquilibré: les gros poissons Chelsea et Séville, à leur aise avec dix points, sont qualifiés, alors que les bizuths Krasnodar et Rennes sont perdus dans les grandes eaux européennes, avec un unique point.

Séville accueillera la semaine prochaine Chelsea pour jouer la première place, importante en vue du tirage au sort. Dans le même temps, Rennes ira à Krasnodar pour un match dont l'éventuel vainqueur s'adjugera la 3e place qualificative en Ligue Europa.

Mardi, dans un combat sur le papier déséquilibré, le suspens a d'abord semblé être tué dans l'oeuf à Krasnodar: dès la 4e minute, le maître à jouer croate des Andalous Ivan Rakitic a ouvert le score d'une superbe demi-volée croisée, depuis l'extérieur de la surface.

Devant des spectateurs clairsemés dans le stade du sud-est de la Russie, où le public est autorisé en partie, Krasnodar était dans le premier acte tétanisé par l'enjeu, avec une seule - timide - occasion, d'une frappe molle du Français Rémy Cabella.

Mais les Russes sont revenus beaucoup plus entreprenants en seconde période et l'ancien joueur de Marseille et Saint-Etienne a failli égaliser, profitant d'une énorme erreur du défenseur Nemanja Gudelj, son tir étant repoussé au dernier moment sur le poteau par son compatriote Jules Koundé (49e).

C'est le Brésilo-Belge Wanderson qui a marqué le but du 1-1 et de l'espoir, d'un tir croisé après un bon décalage de Kristoffer Olsson. Koundé, qui était encore en position de dernier défenseur, n'a cette fois rien pu faire et a dévié le tir dans son but (57e).

Mais dans une fin de match décousue, l'ancien du FC Barcelone Munir El-Haddadi a finalement validé, en deux temps dans la surface (90e+4), le billet sévillan pour la phase à élimination directe. 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 110K RANK 1
vues 813M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook