noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Manchester City file en huitièmes de finale

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 +11k

Pin Manchester City file en huitièmes de finale. AFP
Manchester City file en huitièmes de finale. AFP

Manchester City file en huitièmes de finale

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 +11k

Manchester City a battu par la plus petite des marges (1-0) Olympiakos, mercredi, pour la 4e journée du groupe C de la Ligue des champions, mais ce succès suffit à l'envoyer en huitièmes de finale.

Avec 12 points en 4 matches, City compte 6 points d'avance sur Porto qui joue à Marseille en soirée. Les Grecs sont, eux, troisièmes avec 3 points alors que l'OM ferme la marche, toujours à la recherche de son premier point en Ligue des champions depuis 12 matches.

Facile vainqueur des Grecs à l'aller (3-0), Pep Guardiola avait décidé de laisser quelques cadres au repos, Aymeric Laporte débutant sur le banc alors que Kevin de Bruyne ou Kyle Walker n'étaient même pas sur la feuille de match.

L'absence de ce dernier faisait basculer le latéral portugais João Cancelo à droite et permettait à Benjamin Mendy d'être titularisé pour la première fois depuis le 3 octobre à gauche.

Le match n'aura été pratiquement qu'un long exercice d'attaque-défense, City tirant 21 fois au but, dont 10 fois cadré, contre 2 pour les Grecs, sans forcer Ederson à la moindre parade.

À la pause, les locaux n'avaient même pas touché le ballon dans la surface adverse. City n'aura pourtant jamais tué le match, ne trouvant la faille qu'à une seule reprise.

Un fort joli but, d'ailleurs, sur une frappe de Phil Foden dans la surface, servi par une superbe talonnade de Raheem Sterling (1-0, 36e). Mais dire que le match a été plaisant serait très exagéré.

Le temps s'est écoulé au gré de longues séquences de possession anglaises cherchant la faille à droite puis à gauche et retour, avec quelques brusques accélérations et entrecoupées de quelques phases de conservation du ballon par les Grecs qui n'ont jamais réellement mis l'adversaire en danger.

Mais l'essentiel est assuré pour des Citizens qui vont pouvoir se concentrer davantage sur le championnat où leur début de saison a été très médiocre (13e après 8 matches disputés).

La rentrée de Sergio Agüero dans le dernier quart d'heure est, à ce titre, une bonne nouvelle, car il devrait grandement aider son équipe à percer les défenses renforcées sur lesquelles il butent constamment ces derniers mois.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 109K RANK 1
vues 808M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook