noscript image

Caen-Nantes : Les joueurs du Stade Malherbe vont rendre hommage à Emiliano Sala

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 7,794

Caen-Nantes : Les joueurs du Stade Malherbe vont rendre hommage à Emiliano Sala

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 7,794

A l'occasion du match contre Nantes ce mercredi (19h30), les joueurs de Caen vont rendre hommage à Emiliano Sala.

Tous les joueurs qui l'ont connu s'accordent à le dire : Emiliano Sala a laissé d'excellents souvenirs dans tous les clubs qu'il a fréquentés.

Disparu tragiquement dans un crash d'avion il y a un peu plus de trois semaines, l'attaquant argentin a fait l'objet de multiples hommages au sein du FC Nantes, le club qu'il venait de quitter pour s'engager à Cardiff. Mais il était également passé par plusieurs autres écuries de l'hexagone, dont le Stade Malherbe de Caen,ses performances avaient contribué au maintien du club en Ligue 1 lors d'un prêt.

Le club normand n'a pas oublié celui qui a porté dignement ses couleurs pendant 6 mois en 2015. Le match Caen-Nantes aura donc une saveur particulière pour tous ses acteurs, particulièrement touchés par ce drame. Les joueurs de Fabien Mercadal porteront tous un maillot floqué au nom d'Emiliano Sala.

Par ailleurs, le match sera arrêté à la 14ème minute pour une minute d'applaudissement - le nombre 14 étant le numéro que l'Argentin portait durant son passage à Caen.

Mardi, le club normand avait publié un émouvant communiqué sur son site officiel. "Emi, il est peu dire que tu as changé le visage de notre football. Tu portais, chaque week-end, le masque du battant, mais aussi celui de la joie du sport. Quand ayant marqué un but, tes bras s’ouvraient, que ta bouche s’arrondissait, tu représentais la rage de vaincre et cette race particulière de joueur qu’on appelle le buteur. Ton sourire était aussi, pour tous ceux qui t’ont côtoyé, l’expression d’un charme considérable et d’une sympathie que la planète entière aurait pu t’envier. Partout où tu es passé, Emi, tu as laissé une trace indélébile. Celle d’un professionnalisme qui rappelle chaque jour la passion du ballon rond et cette place toute particulière qu’il occupe dans nos vies. Partout, tu as prouvé que le football était dans tes pieds, que le football pouvait être à tes pieds", avait-il indiqué.

"À Caen, tu as été de ceux qui ont fait fi de l’adversité, qui ont façonné un miracle. Un soir de match à Marseille, alors que le Stade Malherbe était mené 2 à 0, certains se disaient que ce n’était pas grave, que c’était l’OM et que c’était finalement logique. Mais tu as été de ceux qui ont sonné la révolte. Tu t’es échappé de la défense et tu es allé tromper le portier. Tu as ouvert les bras et tu as crié ta joie. On a crié avec toi. Ce soir-là, tu as été de ceux qui, pour le peuple malherbiste, rendent le football magnifique. Emi, il est dur de te dire 'adieu'. Alors commençons par te dire 'merci' ". Sache que, où que tu sois, d’où tu nous regardes, nous tâcherons de t’offrir le plus beau des spectacles. Nous partagerons ce soir la peine de tes coéquipiers nantais, ce club où tu t’es amusé à titiller les plus grands attaquants de notre championnat. Nous regarderons nos adversaires du soir comme tes amis. 

"Emi, depuis plusieurs jours, le football a baissé pavillon face à la tristesse de ton départ, face à la douleur de tous ceux qui t’aimaient. Nous savons aussi que le football était pour toi une manière de vivre. Alors nous ferons tout pour te rendre hommage, en nous inspirant de toi, en ouvrant à chaque but grand les bras, en criant la libération bienheureuse d’un ballon qui finit sa course au fond des filets. Pour que le football porte encore un peu de tes traits. Pour que le sport garde ce qui faisait ton humanité. Pour que tu reposes, pour toujours, en paix. Adieu Emi".

Pour rappel, le Piper Malibu transportant Emiliano Sala avait disparu le 21 janvier au-dessus de la Manche, alors que l'Argentin se rendait à Cardiff après être retourné à Nantes pour saluer ses anciens coéquipiers. Un drame qui a engendré une vive émotion au sein du monde du football.

La police de Guernesey avait mis fin à une première opération de recherche et de sauvetage trois jours après, mais un certain nombre de personnalités du football, ainsi que des anonymes, ont répondu aux appels de la famille pour financer une opération de recherche privée et permettre de mener une opération afin de rapatrier le corps identifié.

BeSoccer

BeSoccer

infos 54K RANK 1
vues 358M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook