noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Christophe Galtier est "très inquiet" pour le foot français

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 613

Pin Galtier perd confiance. goal
Galtier perd confiance. goal

Christophe Galtier est "très inquiet" pour le foot français

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 613

Face au refus du diffuseur de payer ses échéances, le football français retient son souffle et prie pour une solution rapide.

En ce 5 décembre, Mediapro est resté sur sa ligne de conduite. Le diffuseur principal de la Ligue 1 a encore fait le choix de ne pas payé son échéance à la LFP, et ce pour la deuxième fois depuis le début de la saison. En octobre dernier, le groupe sino-espagnol avait annoncé ne pas verser les 172 millions d’euros prévus et vouloir revoir à la baisse la somme des droits TV signés il y a deux ans.

La raison ? La crise sanitaire liée au Covid-19 qui a entraîné des baisses de revenus. Suite à cette annonce, les présidents des clubs français n’ont pas caché leur inquiétude. Ce n’est pas le deuxième refus de Mediapro qui va arranger les choses et Christophe Galtier ne s’en cache pas. La situation économique commence à être rendue pour les pensionnaires du championnat de France, qu'importe qu'on soit l'Olympique Lyonnais ou le FC Metz. Tout le monde sera touché à son échelle...

"Je n’en parle pas avec mes collègues, a déclaré samedi le coach de Lille en conférence de presse. On se voit très peu avant et après les matchs. On est sur le jeu, le terrain, le management des effectifs… Mais j’en parle avec d’autres personnes. Evidemment que c’est très, très inquiétant, appuie-t-il. Je ne sais pas quelles solutions vont trouver les dirigeants du football français et de la Ligue, mais aussi nos présidents."

Galtier loue le travail de son président

Entre Canal Plus, qui souhaite revenir dans la course, Mediapro et la LFP, la guerre est déclarée et pour le moment, aucun issue d’accord ne semble se profiler à l’horizon. Face à ces conditions, les clubs de Ligue 1 commencent à tirer la langue mais Galtier tient à saluer le travail de son président, Gérard Lopez.

"Mon président fait tout pour que tous les salariés du club puissent être payés. Mais sans rentrées d’argent, les choses se compliquent. Il y a automatiquement des endettements. C’est une situation très, très préoccupante pour le foot français."

Les prochaines semaines s’annoncent cruciales pour le football français et certains risquent de ne pas en sortir indemnes…

BeSoccer

BeSoccer

Infos 109K RANK 1
vues 807M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook