noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Yzeure : Benjamin Sohier, de l'INF Clairefontaine à la gestion de patrimoine

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,863

Pin Nouveau tour de Coupe de France ce week-end. AFP
Nouveau tour de Coupe de France ce week-end. AFP

Yzeure : Benjamin Sohier, de l'INF Clairefontaine à la gestion de patrimoine

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,863

Passé par l'INF Clairefontaine et le centre de formation de Bordeaux, coéquipier de Mathieu Valbuena à Libourne, le défenseur central de Moulins-Yzeure Foot Benjamin Sohier, aujourd'hui gestionnaire de patrimoine, renoue samedi (18h00) avec le football professionnel le temps d'un 32e de finale de Coupe de France contre Monaco.

"Si on peut les accrocher, après les Fêtes, c'est la meilleure période": Benjamin Sohier croit l'exploit possible contre le champion de France en titre. "Notre groupe est au complet. Nous avons des jeunes qui ont envie de saisir l'opportunité de se montrer au monde professionnel", assure-t-il.

"Pour les anciens, comme moi (Sohier a 33 ans, ndlr), c'est l'occasion d'avoir encore un bon souvenir car ce sont mes dernières années dans le football. Localement, on peut écrire l'histoire du club", expose celui qui a manqué le coche, au début des années 2000, pour faire carrière au plus haut niveau.

Passé par l'INF Clairefontaine et le PSG de 1997 à 2000, puis le centre de formation des Girondins de Bordeaux aux côtés de Rio Mavuba ou Marouane Chamakh (2000-2002), il n'a finalement pas signé un contrat pro.

Il a aussi joué en équipe de France en U15 avec la génération championne du monde U17 deux ans plus tard, emmenée par Anthony Le Tallec ou Florent Sinama-Pongolle, recrutés à l'époque par Liverpool mais restés à l'état d'espoirs. 

Sohier a enfin été en équipe de France universitaire, a fait des essais pour des clubs étrangers (Parme, Manchester United, Barcelone) lorsqu'il était jeune, sans rien au bout.

Coéquipier de Valbuena

C'est à Libourne, en National (3e div.) où il a signé pour trois ans en 2002, qu'il espérait prendre un nouveau départ. Il y a notamment joué avec Mathieu Valbuena et été dirigé par Jean-Marc Furlan. Pour son premier match à ce niveau, contre Brest, il était même opposé à Franck Ribery alors qu'à Niort, il y avait Christophe Jallet en face.

Sohier avait probablement des qualités pour atteindre, lui aussi, le haut niveau mais à Libourne, une grave blessure à un genou, dont il a mis trois ans à se remettre à peu près, a marqué la fin de ses ambitions.

Titulaire d'un bac scientifique, il travaille aujourd'hui pour une compagnie d'assurances dans la gestion de patrimoine. Et paraît ne rien regretter. "A l'époque, peut-être n'ai-je pas compris qu'il y avait des codes à respecter. Ici à Yzeure, l'histoire humaine m'accompagne bien plus qu'en équipe de France ou avec les Girondins", confie-t-il.

Avec la formation actuellement relégable (14e) en championnat de Nationale 2 (4e div.) - "La compétition est très serrée", plaide-t-il -, il a déjà eu l'occasion d'avoir un brin de notoriété sous les couleurs de l'AS Yzeure, avant la fusion, en 2016, de l'équipe première avec Moulins, mis en liquidation judiciaire. Le club a en effet déjà brillé en coupe de France, éliminé (3-1) par Lyon en 16es de finale en 2014 après avoir sorti Lorient en 32e (1-0, L1).

En 2015, il a été tout près de s'imposer aux dépens de Guingamp (1-3 après prolongation), en 8e de finale, après avoir franchi le tour précédent aux dépens de Valenciennes (L2). Et cette année, Clermont (L2) a été l'une des victimes de l'équipe bourbonnaise.

"C'est du 90-10 pour Monaco quand même mais cette formation a une capacité à être efficace et à retourner des situations difficiles", conclut Sohier, bien décidé à tout faire pour que son équipe rejoigne la longue liste des héros de la coupe.

BeSoccer

BeSoccer

infos 102K RANK 1
vues 755M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook