noscript image

Coupe de la Ligue: Thuram n'a pas suffi, Kamara décisif

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 556

Pin Coupe de la Ligue: Thuram n'a pas suffi, Kamara décisif
Coupe de la Ligue: Thuram n'a pas suffi, Kamara décisif

Coupe de la Ligue: Thuram n'a pas suffi, Kamara décisif

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 556

Marcus Thuram aura été énorme pendant 120 minutes côté guingampais, mais la séance de tir aura permis à Bingourou Kamara, le gardien strasbourgeois, de lui voler la vedette, samedi en finale de la Coupe de la Ligue, à Villeneuve-s'Ascq.

. Thuram poison offensif

Dans un match d'une grande pauvreté technique, agravée par une pelouse difficile, Marcus Thuram aura été presque le seul, avec Ludovic Blas par épisodes, à proposer des gestes qui ont sorti le match de sa torpeur.

Il a fait vivre un enfer à Lamine Koné, impuissant sur une série de dribbles ponctués d'une frappe en angle fermé déviée par Bingourou Kamara (16e).

Sa générosité de tous les instants, à l'image de son rush de plus de 50 mètres à la 83e, alors que les jambes des 22 acteurs se faisaient lourdes, aura été un exemple de dépassement de soi.

À tel point que pour faire entrer Ronny Rodelin à 5 minutes de la fin du temps réglementaire, Jocelyn Gourvennec a préféré se passer de Nicolas Bénézet plutôt que d'un Thuram même nettement émoussé.

. Un guerrier défensivement

Mais là où Thuram aura le plus impressionné lors de cette finale, et fait taire le dernier carré de sceptiques sur sa capacité à évoluer à un niveau supérieur encore, c'est avec son investissement défensif.

Il a fait preuve d'un comportement de guerrier au sens noble du terme qui a sans doute rendu fier son champion du monde de père, Lilian, présent dans les tribunes du Stade Pierre-Mauroy et qui couve sa progression comme celle de Kephren, son frère qui joue à Monaco.

Il a totalement étouffé la machine à centrer adverse, Kenny Lala avec un gros travail défensif lui chipant encore un ballon bouillant dans la surface et sans faire de faute au tout début de la prolongation.

Très attendu sur ce match, il a su répondre présent dans tous les domaines, même s'il a sans doute été trop seul pour faire basculer le match. 

. La douce revanche de Kamara

Titulaire lors de la phase aller puis soudainement disparu des radars sans véritable explication ensuite la saison passé, simple doublure de l'excellent belge Matz Sels cette année, Bingourou Kamara a su profiter pleinement de la Coupe de la Ligue pour se rappeler au bon souvenir du peuple strasbourgeois.

Acteur majeur d'un parcours qui aura vu Lille, Lyon, Marseille et Bordeaux tomber, il a tout bien fait encore en finale, justifiant la confiance accordée jsuqu'au bout par son entraîneur Thierry Laurey.

Vigilant sur la frappe de Thuram peu après le quart d'heure de jeu, il l'a aussi été à la 55e sur une tentative de Bénézet dans la surface et sur un ballon aérien après un coup de pied arrêté du meneur de jeu guingampais (79e).

Mais on retiendra surtout ce tir au but de Rodelin qu'il a détourné, offrant la balle de match à Lionel Carole qui ne s'est pas fait prier pour envoyer le RCSA au paradis.

Sorti de la sélection Espoirs de Sylvain Ripoll depuis quelques mois, il a envoyé un signal au sélectionneur alors que dans trois mois les Bleuets disputeront leur premier Euro de la catégorie depuis 13 ans, en Italie et à Saint-Marin.

BeSoccer

BeSoccer

infos 62K RANK 1
vues 432M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook