noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Le Besiktas fait appel contre la reprise du derby contre Fenerbahçe

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +11k

Pin Match reporté entre les deux clubs turcs. AFP
Match reporté entre les deux clubs turcs. AFP

Le Besiktas fait appel contre la reprise du derby contre Fenerbahçe

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +11k

Le Besiktas Istanbul, qui avait déjà annoncé le 26 avril qu'il ne retournerait pas jeudi sur le terrain du rival Fenerbahçe pour terminer la demi-finale retour de Coupe de Turquie suspendue après des incidents, a fait appel de la décision de la Fédération ordonnant de reprendre la partie "là où elle avait été arrêtée".

"Si notre appel est rejeté, nous maintiendrons notre décision et nous ne nous alignerons pas le 3 mai", a affirmé Safak Mahmutyazicioglu, membre du comité exécutif et avocat du Besikstas.

Selon les médias locaux, le président turc Recep Tayyip Erdogan aurait même personnellement appelé le président du Besiktas, Fikret Orman, pour lui demander de ne pas boycotter la reprise du match. Une information que le Besikstas a qualifié de "totalement infondée" et de "mensonges".

Si l'équipe de Besiktas, qui estime que la victoire aurait dû automatiquement lui être accordée dans la mesure où elle juge le Fenerbahçe responsable de l'incident, ne se rend pas sur le terrain de son adversaire jeudi pour jouer la fin de ce match de demi-finale retour de Coupe de Turquie, les 'Canaris' seront déclarés vainqueurs sur tapis vert.

La partie avait été stoppée par l'arbitre à la 57e minute le 19 avril après des jets de projectiles, dont l'un avait atteint à la tête l'entraîneur de Besiktas, Senol Günes.

La Fédération turque de football (TFF) avait décidé mercredi que la rencontre reprendrait le 3 mai "là où elle avait été arrêtée", soit un peu avant l'heure de jeu. Le score était alors de 0 à 0.

Les incidents, qui ont conduit à l'interruption de Fenerbahçe-Besiktas, ont suscité une vague d'indignation et ravivé le sempiternel débat sur la violence dans les stades en Turquie.

Blessé à la tête par un projectile qui lui a valu cinq points de suture et une nuit d'hospitalisation, l'entraîneur des 'Aigles Noirs', très respecté en Turquie, avait affirmé qu'il refuserait de retourner sur le terrain de Fenerbahçe pour poursuivre le match.

La rivalité légendaire entre les 'trois grands d'Istanbul' (Fenerbahçe, Galatasaray, Besiktas) est exacerbée cette saison par l'écart réduit en championnat en haut de tableau : le leader Galatasaray n'a qu'un point d'avance sur Basaksehir et trois sur Fenerbahçe qui ne compte, lui, qu'une longueur d'avance sur Besiktas.

BeSoccer

BeSoccer

infos 77K RANK 1
vues 567M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook