Cristiano Ronaldo ne sera pas gagnant sur toute la ligne

Pin Ronaldo, en terres inexplorées. AFP
Ronaldo, en terres inexplorées. AFP

Cristiano Ronaldo ne sera pas gagnant sur toute la ligne

Cristiano Ronaldo était en quête d'un nouveau défi à Turin, il l'a bel et bien trouvé. Il gonflera ses revenus, renforcera son statut de star au sein d'un club historique et sera l'idole de supporteurs qui l'admire déjà. Mais Ronaldo n'est pas gagnant sur toute la ligne.

Le premier aspect négatif (et évident) qui joue en la défaveur de Cristiano est qu'il ne joue plus pour le Real Madrid. Tout simplement. Peut-être le plus grand club du 20ème siècle, le plus légendaire de l'histoire, le roi d'Europe qui était déjà un géant du foot avant que le Portugais ne crie face à ses anciens supporteurs "hala Madrid !" en 2009.

Les projecteurs sont moins puissants à Turin. La Juventus, même si elle est un grand club du continent, n'est pas le Real Madrid. Il n'y a pas la même pression de la victoire. À la Juventus, ne pas gagner la Ligue des champions chaque année ne signifie pas un échec comme à la 'Maison Blanche'. Il n'existe pas non plus un FC Barcelone en Serie A pour donner du lustre au succès du 'crack' portugais.

Car aujourd'hui, la Juve n'a pas d'adversaire en Italie. Les Milan et Inter d'aujourd'hui ne sont que des versions mineures de ce qu'elles étaient auparavant. L'absence d'adversaires redimensionne l'importance de Cristiano Ronaldo : gagner le Ballon devient plus compliqué lorsqu'il y a des clubs de moindre niveau en face.

La Serie A ne lui offrira pas d'adversaires de la trempe de Leo Messi. La bataille des deux meilleurs joueurs des dernières décennies aura stimulé Cristiano Ronaldo, lui servant également de haut-parleur pour évoquer ses plus belles victoires. Sans Messi en face, chaque succès de Ronaldo semble moins grand.

Neuf ans après que l'attaquant a été présenté comme nouveau joueur 'merengue', Madrid a quatre Ligue des champions de plus à son actif, quatre trophées pour lesquels Cristiano Ronaldo a été essentiel, mais favorisés indubitablement par la collaboration avec d'autres joueurs de légende comme : Luka Modric, Sergio Ramos, Marcelo...

Chaque été, Madrid est attentif à chaque star qui remue le mercato. Après Ronaldo, par exemple, Gareth Bale est arrivé pour un montant supérieur à celui qu'a coûté le Portugais. La 'Vieille Dame' n'a pas l'habitude de se battre pour enrôler le 'crack' du moment. Sa captation de joueurs est certes fabuleuse (Paulo Dybala en est le dernier exemple en date), mais la 'Vieille Dame' a dû attendre un Ronaldo de 33 ans et avec une faim de titres rassasiée pour un nouveau transfert de prestige. La Juventus pourra difficilement présenter un jour le meilleur effectif du monde. Au contraire d'un Real dont c'est une habitude du passé, du présent et de toujours.

Ronaldo gagne beaucoup. Il arrive dans une ville qui l'adore, sera l'empereur de l'équipe 'bianconera', aura l'opportunité de gagner dans un championnat italien inexploré jusqu'ici et de rendre la gloire continentale que la Juventus a perdue. Ses émoluments seront égalements plus importants puisqu'il gagnera 30 millions d'euros nets par saison... mais Cristiano a perdu le Real Madrid.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 5,585 RANK 4
vues 96M RANK 3
Plus de cet auteur
Utilisation des cookies: We use our own and third party "cookies" to improve our services, develop statistical analysis, analyse browsing habits and create interest groups. This allows us to customise the content we offer and show related advertising to your preferences. We also share this browsing analysis and interest groups with third parties. To continue browsing, please accept its use. Plus d'info et modification des paramètres Accepter

Follow BeSoccer on Facebook