noscript image

Deschamps "déçu" pour les Français

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 8,098

Pin Deschamps parle du Ballon d'Or. Goal
Deschamps parle du Ballon d'Or. Goal

Deschamps "déçu" pour les Français

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 8,098

Le sélectionneur de l'équipe de France a regretté de ne pas voir un Français remporter le Ballon d'Or. Il a mis un nouveau tacle à la Belgique.

Avec la France championne du monde en 2018, il était légitime de rêver de voir un Français remporter le Ballon d'Or 2018, d'autant que Raphaël Varane, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé étaient des prétendants sérieux pour cette récompense, finalement c'est bel et bien Luka Modric qui l'a emporté. Dans un entretien accordé à 'Le Monde', Didier Deschamps a regretté qu'aucun Français n'ait été eu la chance de gagner.

"Ce serait manquer de respect à sa carrière de dire que Luka Modric ne mérite pas de gagner le Ballon d’Or. Maintenant, oui, je suis déçu pour mes joueurs. Sans vouloir manquer de respect au jury, j’ai été très surpris par la septième place de Raphaël Varane, par exemple. Il me semblait logique qu’un champion du monde soit récompensé. Il n’y a pas plus beau trophée que la Coupe du Monde, et c’est l’équipe de France qui l’a gagnée. Antoine Griezmann a fait preuve d’un grand fair-play lors de cette cérémonie, mais ça ne m’étonne pas du tout de lui : Antoine a un cœur en or", a indiqué le sélectionneur des Bleus.

Deschamps se paye la Belgique

Didier Deschamps en a profité pour mettre un petit tacle à la Belgique : "Comment ont-ils procédé contre le Brésil en quart de finale ? Comme nous face à eux. Je mets ça sur le compte de leur énorme déception. Avec un peu de recul et un minimum de lucidité, peut-être se rendront-ils compte qu’on a été beaucoup plus dangereux qu’eux".

"Si le football, c’est avoir le ballon pour se faire des "papasses"... En Russie, on a été l’exemple et la démonstration parfaite de ce qu’est l’efficacité. On finit avec 14 buts, dont 11 inscrits dans la phase à élimination directe et 4 en finale... Une première depuis 1970 et le Brésil de Pelé. En 2010, les Espagnols sont devenus champions du monde avec un jeu esthétique et tous les qualificatifs qu’on veut. Ils n’avaient marqué que 8 buts. Voilà", a ajouté le meilleur entraîneur de l'année selon la FIFA.

Didier Deschamps s'est défendu du style de jeu mis en place par les 'Bleus' : "Je remets en cause le jeu de possession ? Pas du tout. Je dis que nous y sommes arrivés en misant sur nos points forts. Il y a plein d’autres façons de gagner. C'est quoi le haut niveau ? Gagner des matches et des titres. Nous y sommes parvenus en étant efficaces dans les deux zones. Après, les caricatures sur le style de jeu... On a été capables de marquer sur des attaques rapides et placées durant cette compétition. On a été meilleurs que les autres, c'est la réalité". 

BeSoccer

BeSoccer

infos 50K RANK 1
vues 318M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook