noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Diaby qualifie le PSG en Coupe de la Ligue

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +17k

Pin C'était difficile pour Paris. Goal
C'était difficile pour Paris. Goal

Diaby qualifie le PSG en Coupe de la Ligue

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +17k

Le PSG s'est qualifié à Orléans en Coupe de la Ligue grâce au Titi, mais non sans souffrances.

C’est un scenario digne de Coupe de la Ligue. D’abord le tirage au sort, qui permettait aux joueurs de l’US Orléans de rencontrer le PSG, puis la rencontre qui, en un instant, a basculé. Thomas Tuchel a aligné son équipe B. Sans Neymar (il l’avait déjà annoncé en conférence de presse d’avant-match), Mbappé a été mis sur le banc d’entrée. Une association Choupo-Moting/Cavani a été tentée de nouveau. La défense à trois, avec Bernat et Alves sur les côtés a été optée d’office tandis que Marquinhos a continué dans son rôle de 6, aux côtés de Draxler, Nkunku et Di Maria.

Mais les Parisiens n’ont pas eu de compétition depuis mardi dernier, le 11 décembre dernier, à cause du match Dijon-PSG reporté samedi 15 décembre. Et ça s’est plutôt ressenti dans les jambes. D’ailleurs, plusieurs blessés sont à déplorer : Angel Di Maria qui est sorti, victime d’une entorse tandis que le gardien, Alphonse Areola a dû céder sa place à Buffon à la reprise de la seconde période.

Alors que le PSG n’a pas complètement maitrisé son sujet en première période, malgré un fort taux de possession (80%), il a réussi à s’en sortir juste avant la pause grâce à un but d’Edinson Cavani, sur une offrande de Di Maria (0-1, 41è). Mais en termes d’intensité, ils n’ont été qu’un petit peu au-dessus de leur hôte du soir : 52% de duels gagnés.

L’entame de la seconde période a donné des moments de flottements, tandis que les Orléanais ont poussé et multiplié les contre-attaques. Les efforts ont été récompensés grâce à Joseph Lopy qui a surpris le gardien italien (1-1, 69è). Le match était alors relancé. Par sursaut d’orgueil, les Parisiens ont remis de la pression.

Moussa Diaby, entré à la 78è à la place de Christopher Nkunku, a scellé le sort des siens en inscrivant le second but du pied droit, sur une passe de Julian Draxler (1-2, 81è). Encore un éclair de la part du joker de luxe qui réussit très souvent ses entrées en jeu.

Le public a pu profiter, à la sortie de Di Maria, de Mbappé qui a fait son entrée sur le terrain à la 59è minute. Ils ont pu apprécier la vitesse du champion du monde avec ce contre, dans les dernières secondes, qui a failli terminer en but pour les visiteurs. Le gardien orléanais a eu le droit à une standing ovation grâce à sa parade. 

Sous une pluie battante, le PSG n’a pas montré son meilleur visage, certes, mais l’apport de Marquinhos en 6, qui continue sa progression de manière fulgurante, est bénéfique dans cette équipe où Rabiot a clairement été mis de côté par ses dirigeants. Le tout est de connaître maintenant l’état des blessures des deux joueurs parisiens.

BeSoccer

BeSoccer

infos 102K RANK 1
vues 754M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook