noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Jeu, set et match pour Paris, qualifié en demies

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 7,435

Pin Jeu, set et match pour Paris, qualifié en demies. Goal
Jeu, set et match pour Paris, qualifié en demies. Goal

Jeu, set et match pour Paris, qualifié en demies

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 7,435

Malgré l'absence de nombreux joueurs ce mercredi à Dijon, le PSG a validé sa qualification pour les demi-finales de la Coupe de France (victoire 6-1).

Ce n'était pas gagné d'avance. D'abord parce que Dijon avait battu le PSG en novembre dernier (2-1). Mais aussi parce qu'il manquait de nombreux joueurs. Neymar, Kimpembe, Marquinhos, Diallo, Gueye, Verratti, Paredes, Dagba... Tous manquaient à l'appel pour cette rencontre. Des absences qui ont conduit Thomas Tuchel à rappeler en urgence le jeune Adil Aouchiche, par exemple, alors qu'il était avec l'équipe de France U18. Et pourtant, tout s'est parfaitement bien déroulé.

Bakker, première !

Titulaire pour la première fois avec le PSG, Mitchel Bakker a été le premier à se mettre en situation d'attaque. Son centre fort devant le but a permis à Paris d'ouvrir le score sur une intervention malheureuse du défenseur dijonnais Wesley Lautoa, buteur contre son camp (0-1, 2e). Le DFCO a alors réagi, égalisant rapidement par l'intermédiaire de Mounir Chouiar, d'une belle tentative aux abords de la surface venue frapper le poteau gauche de Keylor Navas avant de rentrer au fond des filets (1-1, 13e).

Dijon, 17e de Ligue 1, a eu l'opportunité de prendre l'avantage. Jhonder Cádiz, en profitant d'une erreur de Thiago Silva, aurait pu marquer le deuxième but de son équipe, mais l'attaquant du DFCO n'a pas trouvé le cadre (42e). Une occasion qu'il regrettera car dans la foulée, sur un ballon remis dans le jeu par Romain Amalfitano, Kylian Mbappé ne s'est pas fait prier pour venir battre Runarsson d'une frappe croisée, donnant un but d'avance à son équipe à la pause (1-2, 44e).

Paris en démonstration après la pause, Sarabia voit double

À partir de là, le PSG a déroulé. Thomas Tuchel a fait muter son équipe à trois derrière en début de deuxième période, et Thiago Silva, d'une tête sur corner (1-3, 50e), puis Pablo Sarabia, à la suite d'une frappe de Kylian Mbappé (1-4, 56e), ont donné plus de poids au tableau d'affichage. Un match négocié avec sérieux par Paris, qui a corsé l'addition au finish sur une frappe de Mbappé déviée dans son but par Coulibaly (1-5, 86e) et une nouvelle réalisation de Sarabia, auteur d'un doublé (1-6, 90+1e).

Notons que Thomas Tuchel avait également décidé d'aligner Edinson Cavani. L'Uruguayen n'a pas marqué, voyant sa seule réalisation logiquement refusée par le VAR (23e), mais il est resté sur le terrain toute la rencontre. Mauro Icardi, lui, n'a pas joué. 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 90K RANK 1
vues 674M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook