noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Mbappé en jambes, collectif concerné, recrues scrutées

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 9,669

Pin Ce qu'il faut retenir du match de reprise du PSG. AFP
Ce qu'il faut retenir du match de reprise du PSG. AFP

Mbappé en jambes, collectif concerné, recrues scrutées

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 9,669

Pour sa première sortie de cette préparation estivale, le PSG a facilement disposé de Dynamo Dresde (1-6). Kylian Mbappé a déjà faim.

Si l'affiche n'était pas propice à lever les foules, l'atmosphère de ce premier rendez-vous de l'été pour le Paris Saint-Germain a donné un peu d'intérêt à la soirée. Opposée à la modeste formation de Dynamo Dresde, l'équipe de Thomas Tuchel s'attendait peut-être à un cadre plus champêtre dans la chaleur de l'été.

Elle a finalement évolué dans un stade bien garni, d'une capacité de plus de 30.000 places. Il y avait des choses à voir. Et il y a des choses à dire. Sans tirer de conclusions hâtives, bien-sûr.

Mbappé a toujours faim

Thomas Tuchel disposait d'un groupe de cinrconstances, renforcé par de nombreux jeunes, mais son équipe de départ ressemble à la meilleure qu'il pouvait faire. Dans ce décor, une attraction : Kylian Mbappé. Cible de tous les flashs qui crépitaient dans les tribunes, le champion du monde a encore montré qu'un match de préparation banal n'altérait pas sa faim inexorable.

On l'a vu incisif dans ses courses, inspiré dans ses dribbles et surtout décisif, avec un doublé à la clé (6e, 34e), une offrande pour Draxler (18e) et un poteau rien que sur la première période. Au retour des vestiaires, Thomas Tuchel a pu commencer sa rotation en injectant 3 joueurs. Mbappé, lui, est sorti à l'heure de jeu.

Herrera et Sarabia, une acclimatation en douceur

Mais ce sont les deux recrues alignées, Ander Herrera et Pablo Sarabia, qui ont été un peu plus épiées que les autres. L'ancien milieu de Manchester United a livré une partition très sérieuse, en ne se ménageant pas à la récupération du ballon et en affichant une grande propreté dans son utilisation. Son compatriote Pablo Sarabia a été dans le même ton, s'attelant à naviguer entre les lignes pour chercher des angles de passes, avec une réussite inégale mais une qualité technique qui saute aux yeux.

La dernière demi-heure a mis en lumière les jeunes pousses invitées au bal. Avec la palme du plus beau but du soir pour Arthur Zagre, un prospect à suivre, auteur d'un superbe enchaînement en solitaire (0-4, 48e). Postolachi (61e) et Aouchiche (71e) ont donné un peu plus d'ampleur au score, bien que le club allemand ait sauvé l'honneur par Moussa Koné (76e). Du travail bien fait pour un groupe déterminé à ouvrir un grand chapitre cette saison.

BeSoccer

BeSoccer

infos 75K RANK 1
vues 552M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook