noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Emiliano Sala est mort asphyxié au monoxyde de carbone avant le crash de l'avion

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +16k

Pin Sala est mort asphyxié au monoxyde de carbone. Goal
Sala est mort asphyxié au monoxyde de carbone. Goal

Emiliano Sala est mort asphyxié au monoxyde de carbone avant le crash de l'avion

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +16k

L'attaquant argentin est décédé en janvier lors d'un vol Nantes-Cardiff. Et l'enquête vient de révéler la cause exacte de son décès.

Les enquêteurs ont découvert qu'Emiliano Sala avait été exposé à des niveaux nocifs et mortels de monoxyde de carbone à bord de l'avion qui s'est écrasé dans la Manche en janvier dernier. Son décès est donc survenu avant le crash de l'appareil.

Des tests sanguins ont révélé la cause du décès

Pour rappel, il avait été tué lors d'un vol Nantes-Cardiff après la finalisation d'un transfert de 15M€ du FCN au club gallois. Cette disparition avait provoqué l'émoi et la tristesse de toute la planète football.

Lui et le pilote David Ibbotson - dont le corps n'a pas encore été retrouvé - étaient les seules personnes à bord de l'avion, et un rapport publié par la Direction des enquêtes sur les accidents aériens (AAIB) a révélé que les deux hommes avaient été exposés au gaz mortel, et ce à la suite de tests effectués sur le sang de Sala.

"Des tests toxicologiques sur le sang du passager ont montré un taux de saturation en carboxyhémoglobine (COHb) de 58%", lit-on dans le rapport. "COHb est le produit associant le monoxyde de carbone (CO) et l'hémoglobine, la molécule protéique transportant l'oxygène contenue dans les globules rouges. Un taux de COHb de 50% ou plus chez un individu par ailleurs en bonne santé est généralement considéré comme potentiellement mortel. Dans ce type d’avion, le poste de pilotage n’est pas séparé de la cabine et il est probable que le pilote a également été affecté dans une certaine mesure par une exposition au CO."

La police anglaise poursuit son enquête sur un éventuel homicide involontaire

Pour rappel, suite à la catastrophe, la police de Guernesey a annulé la recherche de l'avion bi-moteur Piper Malibu au bout de trois jours de recherche. Le corps de Sala a finalement été retrouvé à la suite d'une recherche financée par la famille du défunt et son corps sans vie est retourné en Argentine.

En juin, la police de Dorset a confirmé que des détectives enquêtant sur le décès de Sala avaient arrêté un homme soupçonné d'homicide involontaire. Un individu de 64 ans et dont le nom n'a pas été révélé. Il a été relâché depuis, mais il fait toujours l'objet d'une enquête pour avoir prétendument eu un rôle dans le décès de l'attaquant argentin et d'Ibbotson.

Au moment de l’arrestation, l’inspecteur-détective Simon Huxter a déclaré : "Nous avons mené une vaste enquête sur les circonstances de la mort de M. Sala et continuons de collaborer avec des organismes partenaires, notamment l’Autorité de l’aviation civile. Dans le cadre de cette enquête, nous devons déterminer s'il existe des preuves de soupçon de criminalité".

BeSoccer

BeSoccer

infos 71K RANK 1
vues 525M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook