noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"En 2010, les mecs ne voulaient pas respecter les consignes"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 950

Pin Govou : 'En 2010, les mecs ne voulaient pas respecter les consignes'. GOAL
Govou : 'En 2010, les mecs ne voulaient pas respecter les consignes'. GOAL

"En 2010, les mecs ne voulaient pas respecter les consignes"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 950

Membre de l'équipe de France partie disputer le Mondial en Afrique du Sud, Sydney Govou est revenu sur les raisons du naufrage.

Sélectionné par Raymond Domenech pour le Mondial 2010 en Afrique du Sud, Sydney Govou est revenu dans une interview à 'So Foot' sur l'échec retentissant de l'équipe de France sur le continent africain.

"En fait, on l'a senti arriver dès 2008, a-t-il affirmé. Après l'Euro, c'était quasiment impossible de faire quelque chose de bien au Mondial et on l'a rapidement compris, même si on avait envie d'y croire, même si on avait une bonne équipe... Il y avait trop de divergences avec le coach, avec les médias... Et on n'avait pas un groupe capable d'affronter tout ça, même si on jouait tous dans des grands clubs."

Le principal problème selon l'ancien lyonnais résidait dans le manque de cohérence tactique dans l'organisation offensive de l'équipe. "Le problème, il est là : le coach avait donné des consignes, et les mecs ne voulaient pas les respecter. Le plan était pourtant clair, Raymond Domenech savait ce qu'il voulait mettre en place.

"Chacun écoutait ses propres consignes"

"Mais à un moment donné, Franck Ribéry ne voulait pas jouer à droite, mais à gauche, Florent Maloud] voulait jouer à gauche, Nico Anelka voulait jouer en 10... Honnêtement, moi, ça m'a dégoûté parce que c'était du grand n'importe quoi. Chacun tirait dans son sens, et ce n'est pas ce premier match qui a montré notre incapacité à faire des choses ensemble. On le sentait venir depuis quelque temps déjà, notamment lors des matchs de préparation...

"Après, on peut me parler d'organisation, du coach... Mais les mecs n'acceptaient pas, de base, les consignes. Ça, dans le football, ça peut arriver, mais à une seule condition : il faut que derrière, il y ait une organisation commune. Là, chacun écoutait ses propres consignes..."

BeSoccer

BeSoccer

infos 97K RANK 1
vues 709M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook