noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Le malaise Messi, symbole des doutes du Barça

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +10k

Pin Le malaise Messi, symbole des doutes du Barça. AFP
Le malaise Messi, symbole des doutes du Barça. AFP

Le malaise Messi, symbole des doutes du Barça

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +10k

Alors que le FC Barcelone s'est perdu depuis la reprise du Championnat d'Espagne entre bisbilles de vestiaires et résultats mitigés, les spéculations sur l'avenir de Lionel Messi au Barça ont ressurgi dans la presse, obligeant le vestiaire et les dirigeants catalans à réagir rapidement.

Caprice de star rebelle ou vrai mal-être d'un compétiteur frustré ? Tandis que le Barça a vu le titre de champion d'Espagne s'éloigner, avec quatre points de débours sur le Real Madrid à cinq journées de la fin, la superstar argentine Lionel Messi (33 ans) aurait tapé du poing sur la table en menaçant de quitter le club à la fin de son contrat en 2021, d'après la presse espagnole.

"Messi envisage de quitter le Barça", a rapporté jeudi soir la radio espagnole 'Cadena Ser' durant son emblématique émission de football "El Larguero".

"En ce moment-même, l'idée de Messi est de finir son contrat en 2021 et d'abandonner le FC Barcelone. Messi a paralysé la prolongation de son contrat. Les négociations avaient très bien commencé, avec une bonne entente entre les deux parties, mais les derniers événements ont fait que Messi est en train de tout reconsidérer, et pour l'instant, il a décidé d'arrêter" les négociations, a expliqué la Cadena Ser.

"Je n'ai rien entendu"

Un pavé dans la tempétueuse mare du Barça, qui risque de n'avoir plus que le tournoi final de la Ligue des champions en août pour sauver une saison mal engagée. 

"Je ne spéculerai pas sur (l'avenir de Messi), car je n'ai rien entendu. Je n'ai pas eu vent du fait qu'il ait dit quoi que ce soit", a réagi l'entraîneur blaugrana Quique Setién samedi en conférence de presse avant le déplacement du Barça (2e, 70 pts) à Villarreal dimanche (22h00, 20h00 GMT) pour la 34e journée de Liga, crucial pour tenter de rattraper le Real (1er, 74 pts).

"Moi, je le sens bien. Je répète que tout le reste n'est que spéculations dans lesquelles je n'entrerai pas", a balayé le technicien du Barça.

A un an des élections pour la présidence du club, ces spéculations autour du sextuple Ballon d'Or, clef de voûte de l'équipe depuis des années, sont à prendre très au sérieux pour le président Josep Maria Bartomeu et son équipe. 

Ce genre de scénario a déjà ébranlé le Barça par le passé, selon une méthode éprouvée: en janvier 2015, Messi était en conflit avec l'entraîneur Luis Enrique, qui l'avait laissé sur le banc lors d'un match contre la Real Sociedad.

"Messi doute, le Barça tremble"

Résultat: la Pulga avait boudé en se faisant porter pâle à l'entraînement, avant de suivre le compte de Chelsea sur Instagram, ce qui avait alimenté les rumeurs de transfert... L'effet avait été immédiat: Bartomeu avait calmé les esprits, Luis Enrique mis de l'eau dans son vin et Chelsea écarté un tel recrutement, le jugeant "quasiment impossible" pour n'importe quel club respectant le fair-play financier.

Hasard ou pas, le Barça s'était alors remobilisé pour finir la saison en trombe sur un somptueux triplé Liga-Coupe-Ligue des champions...

Quoi qu'il en soit, toute la presse s'est fait l'écho ces derniers jours du mal-être supposé du capitaine barcelonais, qui vient de franchir le cap des 700 buts en carrière malgré la mauvaise passe du Barça (3 nuls sur les 4 derniers matches).

"Messi doute, le Barça tremble", a affiché samedi en Une le journal sportif espagnol As.

"La colère de Messi donne des maux de tête aux supporters du Barça", a rapporté Marca, le journal le plus vendu d'Espagne à sa une, tandis que le journal catalan L'Esportiu a écrit "Doutes" en grand à sa Une, en précisant que "Messi ne voit pas arriver un projet gagnant au Barça et réfléchit à prolonger son contrat et prendre sa retraite ici (à Barcelone) ou partir en 2021 à 34 ans".

"On ne souhaite pas (son départ)", a tranché jeudi l'entraîneur français du Real Madrid Zinédine Zidane. "Je ne sais pas ce qu'il va se passer, mais nous, on ne souhaite pas cela (son départ). Aujourd'hui il est dans cette Liga, et on veut avoir les meilleurs dans cette Liga", a conclu Zidane.

BeSoccer

BeSoccer

infos 99K RANK 1
vues 726M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook