noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Face à Eibar, le Real Madrid retombe dans ses travers

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +42k

Pin Le Real Madrid s'est incliné sur le score de 3-0. Goal
Le Real Madrid s'est incliné sur le score de 3-0. Goal

Face à Eibar, le Real Madrid retombe dans ses travers

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +42k

La lune de miel entre le Real Madrid et son nouvel entraîneur, Santiago Solari, est terminée. Le club merengue vient de lourdement s'incliner en Liga, 3-0, sur le terrain d'Eibar, après avoir pourtant multiplié les performances de haut vol ces dernières semaines.

Dès le quart d'heure de jeu, sur un contre suite à un corner, Cucurella traverse la défense et alimente Kike qui bute sur Courtois. Ceballos dégage, mais Escalante a bien suivi peut ouvrir la marque en contrant le milieu espagnol. 1-0. Auparavant, dès la 3e minute, Courtois devait détourner sur le poteau une belle frappe signée Kiki Garcia. Et quelques instants plus tard (11e), Karim Benzema piquait son ballon au dessus du portier d'Eibar mais un défenseur des locaux repoussait la tentative du Français sur sa ligne.  

Le constat à la pause est désolant pour un Real peu pertinent en attaque et fébrile en défense. Le spectre du Real pusillanime de Lopetegui planait sur celui de Solari. D'autant que la seconde période sera loin de démentir les déficiences 'Merengues'. Peu après le repos, Cucurella insiste et récupère le cuir aux dépens d'Odriozola. Il adresse ensuite un bon ballon en retrait pour Enrich qui peut doubler la mise du droit.

Cucurella n'a pas fini de torturer les 'merengue' puisque, 5 minutes plus tard, c'est encore lui qui récupère sur le flanc gauche et centre dans une surface très mal défendue par les visiteurs, où Kike peut reprendre pour le but du 3-0 et mettre le Real KO.

Très peu en forme, Marcelo n'a rien apporté offensivement alors qu'à l'image de Ceballos, le Real se fait très souvent déborder, comme sur cette action où le milieu de terrain subit un petit pont par Jordan qui rate ensuite son duel contre Courtois.

Les espaces s'ouvrent de plus en plus pour les locaux à mesure que la fin de match approche. Démissionnaires, les joueurs du Real Madrid ne lanceront jamais la révolte, ce qui contraste avec le caractère très entreprenant des locaux. 

3-0, ce sera d'ailleurs le score final. Le règne de Solari sera-t-il plus court que prévu ?. L'on a entrevu très peu de choses encourageantes chez ses joueurs, que ce soit dans l'état d'esprit général ou dans les performanes individuelles.

BeSoccer

BeSoccer

infos 103K RANK 1
vues 761M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook