noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"La France peut être fière"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,239

Pin Diacre encense Le Sommer. AFP
Diacre encense Le Sommer. AFP

"La France peut être fière"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,239

La sélectionneuse Corinne Diacre s'est dite "très contente" pour Eugénie Le Sommer, meilleure buteuse de l'histoire des Bleues depuis son doublé mardi en Serbie (7-0), sans oublier l'historique Marinette Pichon. "On a deux grandes attaquantes et la France peut être fière", a-t-elle salué auprès de l'AFP.

Vous enchaînez un 4e succès en 4 matches de qualification à l'Euro. Contrat rempli après le succès plus étriqué en Serbie vendredi ?

"C'est la valeur de l'équipe, sa force morale. Elles ont mis du cœur, elles ont été très sérieuses. On a encore plié le match en quasiment vingt minutes avec ces trois premiers buts. C'étaient des conditions difficiles, le terrain n'était pas facile à jouer. Face à une équipe très regroupée, c'est toujours difficile de trouver la bonne solution et surtout la justesse technique. Mais malgré tout on a vu une équipe de France sérieuse, combative. On atteint notre objectif qui était de remporter ces deux matches de qualification."

Vous aviez conservé 9 des 11 titulaires à Subotica, pourquoi ?

"Je travaille avec un groupe. Les filles qui avaient démarré contre la Serbie ont fait le travail, celles qui étaient rentrées aussi. Ce soir j'ai voulu apporter un peu de sang frais, faire reposer des filles qui avaient beaucoup joué aussi comme Kadidiatou Diani et Amel Majri qui ont participé à la Coupe de France et à la Ligue des champions cet été. J'ai souhaité les préserver."

Vous n'êtes pas seulement sélectionneuse mais aussi oracle puisque vous aviez prédit le record de Le Sommer...

"Il faudrait que vous me fassiez un peu plus confiance (rires). Il ne manquait pas grand-chose à Eugénie. On a discuté ensemble, je pense qu'il fallait qu'elle s'enlève ce record de la tête, qu'elle soit surtout décisive même comme dernière passeuse. Les filles lui auraient rendu ensuite. Elle marque un très beau coup franc, elle prend ses responsabilités sur le penalty. Je suis très contente pour elle même si une ancienne de mes coéquipières (Marinette Pichon, ndlr) voit son record tomber. En tout cas on a deux grandes attaquantes et la France peut être fière."

Quel bilan faites vous de cette rentrée de septembre, après six mois sans jouer et avec beaucoup d'absentes ?

"C'était surtout difficile avec ces six mois d'absence. Je tiens surtout à dire que j'ai travaillé avec 23 joueuses exceptionnelles sur ce stage-là et j'ai surtout envie de m'attarder sur les filles présentes."

Propos recueillis au téléphone par Jérémy TALBOT pour l'AFP.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 104K RANK 1
vues 769M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook