noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

La Fédération équatorienne démet son président de ses fonctions

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 390

Pin La Fédération équatorienne démet son président de ses fonctions. AFP
La Fédération équatorienne démet son président de ses fonctions. AFP

La Fédération équatorienne démet son président de ses fonctions

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 390

La Fédération équatorienne de football (FEF) a annoncé vendredi avoir démis son président, Francisco Egas, de ses fonctions pour "violations constantes" de règles statutaires telles que le dépassement du budget pour engager le Néerlandais Jordi Cruyff comme sélectionneur national.

Six des neuf membres du conseil d'administration de l'instance ont décidé de le restructurer, de sorte que le vice-président Jaime Estrada a repris le poste d'Egas, lequel est devenu à son tour le troisième membre principal.

Egas a été accusé de générer une "grave crise institutionnelle" au sein de la FEF en raison d'une "gouvernance unilatérale" en agissant en dehors des statuts et des décisions du conseil d'administration.

La majorité des membres du conseil d'administration qui ont révoqué Egas ont déclaré dans leur résolution, également signée par Estrada, que la FEF avait alloué un budget de quatre millions de dollars (3,7 millions d'euros) pour engager le fils du légendaire Johan Cruyff comme sélectionneur et l'Espagnol Antonio Cordon en tant que directeur sportif, pour les qualifications sud-américaines de la Coupe du monde 2022.

"Notre surprise a été d'apprendre que la décision du conseil d'administration n'avait pas été respectée et que le montant des contrats s'élevait à près de six millions de dollars (5,5 millions d'euros)", indique la résolution.

Le texte qualifie ce contrat de "totalement disproportionné par rapport à notre réalité économique en tant que pays et Fédération".

En pleine pandémie de nouveau coronavirus, qui frappe durement le pays, l'un des plus touchés d'Amérique latine après le Brésil et le Mexique, Egas a annoncé que les entraîneurs et le personnel sportif ont accepté une réduction de salaire de 70%, selon la résolution. 

D'après le texte, cette information serait erronée.  "La seule chose qu'ils ont acceptée est une restructuration dans le flux de leurs versements de salaires, et non un ajustement de leurs salaires", est-il précisé dans la résolution des membres du conseil d'administration.

Carlos Galarza, le nouveau vice-président de la FEF, a par ailleurs déclaré à la presse que "nous devons négocier avec Cruyff", qui avait succédé en janvier au Colombien Hernan Dario Gomez à la tête de la "Tri".

Jordi Cruyff, ancien milieu de terrain du FC Barcelone et de Manchester United, 46 ans, est en Espagne depuis mars et n'a pas encore dirigé un match de la sélection, les rencontres ayant été suspendues en raison de la propagation du Covid-19.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 787M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook