Foot solidaire, fair-play, émotions... Les 10 beaux moments de l'année 2017 !

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 5,064

Pin
Les 10 moments foot émouvants de l'année 2017. Goal

Foot solidaire, fair-play, émotions... Les 10 beaux moments de l'année 2017 !

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 5,064

Parce que le foot est bien plus qu'un simple sport, 'Goal' est revenu sur les dix moments les plus émouvants de l'année 2017.

"Le foot, ce n'est que du sport !" Combien de fois avez-vous entendu cette phrase de la part de personnes qui pensent que ce sport n'est finalement "que des mecs qui poussent un ballon" ? Et pourtant, le football est bien plus que cela. Il crée du lien social, il offre des vraies réussites pour de nombreux jeunes, il participe à l'économie active d'une ville, d'une région et d'un pays. Il ne s'agit pas que de 22 acteurs et d'un ballon, ou de supporters écervelés crachant leur haine une fois par semaine.

Ces dix exemples de solidarité, de respect, de fair-play ou tout simplement émouvants vont vous montrer tout le contraire. Quelques exemples "feel good" en cette fin d'année, pour ce "beautiful game". À consommer sans modération. Et avec un paquet de mouchoirs à portée de main.

Les supporters de Monaco soutiennent Dortmund

Le match aller des quarts de finale de la Ligue des champions entre Dortmund et Monaco a été le témoin d'un incroyable élan de solidarité. Tandis que tous les supporters présents dans le stade apprenaient que le bus des joueurs allemands avait été visé par un attentat, les fans de Monaco avaient entonné spontanément des chants pour témoigner leurs hôtes d'un soir de leur solidarité. Le match ayant été finalement reporté au lendemain, des suppporters de Dortmund avaient lancé un hasthag sur Twitter, #bedforawayfans, pour permettre aux fans de Monaco de pouvoir être hébergées par des familles sur place, afin d'assister au match le lendemain. Relayé par les deux clubs, ce message avait permis à de nombreux monégasques de trouver un toit pour la nuit alors que tous les hôtels étaient complets.

Les supporters de Charleroi lancent des peluches pour les enfants défavorisés

Les supporters de Charleroi (Belgique) ont trouvé un moyen original pour participer à une grande collecte de peluches et de jouets pour les enfants défavorisés. Lors de la rencontre face à Ostende, à l'entrée des deux équipes, ils ont jeté des centaines de peluches sur la pelouse. Une énième preuve de l'implication des supporters dans la vie sociale de leur ville et de leur région.

Quand tout un stade soutient l'entraîneur ayant perdu son fils

L'entraîneur Abel Braga venait de perdre son fils, victime d'une chute mortelle. Son club, Fluminense, avait décrété trois jours de deuil et la rencontre face à Ponte Preta avait été reportée par la fédération brésilienne de football. Alors, lors de la réception de l'Atletico GO quelques jours plus tard, les supporters de Fluminense ont tenu à rendre hommage à son entraîneur et son fils disparu, avant la rencontre. S'en est suivie une minute de silence touchante avec un Abel Braga en larmes.

 Bradley Lowery et Jermain Defoe, un adieu déchirant

Entre Jermain Defoe, attaquant de Sunderland puis Bournemouth et Bradley Lowery, jeune enfant de six ans atteint d'un cancer et décédé le 7 juillet dernier, une profonde amitié a vu le jour et a ému le monde entier. Defoe a vécu aux côtés du jeune enfant pendant de longs mois, lui rendant visite à de nombreuses reprises, l'aidant dans son combat contre la maladie et lui permettant de fouler la pelouse de Sunderland et même de Wembley à plusieurs occasions. Quelques heures avant son décès, alors que l'état de santé de Bradley s'était fortement dégradé et que dans le même temps, Defoe rejoignait Bournemouth, l'attaquant avait fondu en larmes à l'évocation de son nom en conférence de presse de présentation.

La retraite du dernier empereur de Rome

Quand 70 000 personnes pleurent dans un stade, c'est que l'événement est particulièrement marquant. La retraite de Francesco Totti est certainement ce qu'un supporter de la Roma pourra vivre de plus fort émotionnellement dans sa vie de tifoso. Le 28 mai dernier, la Roma disait au revoir à son serviteur, qui a commencé en Serie A en 1993 avant de l'achever lors d'un match épique face au Genoa (3-2) en 2017. Le capitaine, l'homme de tous les records à Rome, le joueur à la seule et unqiue tunique faite de jaune et de rouge, s'en est allé après un tour de stade, une haie d'honneur, un discours de 20 minutes, une remise symbolique de maillot et bien d'autres choses. Une cérémonie à la hauteur de son talent et de sa carrière et le tout dans la démesure, dans une ville et avec des habitants qui le sont tout autant. C'était parfait.

 Boavista soutient son jeune joueur atteint d'un cancer

Cela fait un peu plus d'un an qu'Edu Ferreira, jeune joueur de Boavista est atteint d'un cancer et donc freiné dans sa carrière par la maladie. Après avoir reçu un maillot de Cristiano Ronaldo qui l'encourageait dans son combat l'année passée, Edu Ferreira a récemment vu son club prolonger son contrat jusqu'en juin 2019. Boavista a tenu ainsi à afficher son soutien envers son joueur en précisant que "le club sera toujours présent dans la lutte de notre joueur, c'est aussi la nôtre."

 Feyenoord sait se souvenir du passé de ses joueurs

Les supporters du Feyenoord ont rendu un vibrant hommage à leur gardien, l'Australien Brad Jones. Il n'était pourtant pas au club lorsqu'en 2011, il avait perdu son fils décédé d'une leucémie. Six ans plus tard, à la 12e minute du match contre Venlo, les spectateurs du De Kuip ont allumé le flash de leurs téléphones portables avant d'entonner le célèbre "You'll never walk alone". Pourquoi à la 12e minute ? 12, c'est l'âge qu'aurait eu cette année, le fils de Brad Jones.

 Romelu Lukaku et le gardien en détresse

La soirée avait tout pour être belle. Le mercredi 18 octobre lors de la rencontre contre Manchester United, Mile Svilar était devenu le plus jeune gardien de l'histoire de la Ligue des champions. Malheureusement pour le portier de Benfica, une erreur individuelle avait précipité la défaite de son club à domicile (0-1). À la fin du match, alors que le portier était abattu, Romelu Lukaku avait tenté de le réconforter avant de le serrer chaleureusement dans ses bras. Une belle réaction humaine de l'attaquant belge.

 Les fans de l'Ajax au soutien de la famille Nouri 

Victime d’un malaise cardiaque lors d’un match amical face au Werder au début de l'été, Abdelhak Nouri présente des lésions cérébrales graves et permanentes dont il ne se débarrassera plus jamais. Aujourd'hui, le joueur ne peut ni communiquer, ni manger, ni marcher, et reste à l'hôpital. Formé à l'Ajax, ce jeune joueur très prometteur de 20 ans était adoré des supporters et de son quartier de Geuzenveld à Amsterdam. Après son accident cardiaque et alors que le diagnostic avait été posé par les médecins, des centaines de supporters de l'Ajax avaient pris le chemin de la maison familiale pour leur témoigner leur soutien. Fumigènes, chants, messages aux parents qui arrivaient en voiture à leur domicile... les fans avaient été d'un support incroyable.

 Bilbao : ses coéquipiers se rasent la tête 

Alors qu'il se bat contre un cancer des testicules depuis de nombreux mois, Yeray Alvarez peut compter sur le soutien de ses coéquipiers et de l'ensemble du club de l'Athletic Bilbao. Quelques jours après avoir l'annonce d'une rechute malgré une opération quelques mois plus tôt, les joueurs du club basque lui font la surprise de l'accueillir au centre d'entraînement avec la tête rasée, afin de lui montrer qu'il n'était pas seul dans ce combat.

BeSoccer

BeSoccer

infos 25K RANK 1
vues 85M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook