noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Gnabry et Sané : le sabre & la flamme de l'Allemagne

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,743

Pin L'attaquant de l'Allemagne Serge Gnabry. AFP
L'attaquant de l'Allemagne Serge Gnabry. AFP

Gnabry et Sané : le sabre & la flamme de l'Allemagne

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,743

Vingt-trois ans, un talent fou, et plus de temps à perdre! Sané et Gnabry ont livré dimanche contre les Pays-Pas un récital offensif qui conforte ceux qui voient en eux l'avenir de l'Allemagne.

"Leroy et Serge ont fait un super-match", a dit leur sélectionneur Joachim Löw après la victoire (3-2) en terre néerlandaise, bien heureux de voir validé son choix de la jeunesse!

Outre leur âge, et le fait qu'ils jouent dans deux des plus grands clubs d'Europe, Manchester City pour Leroy Sané et le Bayern Munich pour Serge Gnabry, les deux compères ont un autre point commun : ni l'un ni l'autre n'a joué au Mondial en Russie.

Gnabry ne compte d'ailleurs que six sélections (mais déjà cinq buts) et Sané 19, pour trois buts. 

Gnabry, champion d'Europe avec les Espoirs en 2017, était bien dans la liste des 23 pour la Coupe du monde. Mais il n'est pas entré en jeu. Sané n'était même pas du voyage à Moscou. Le sélectionneur Joachim Löw avait jugé que ce jeune chien fou avait encore besoin de mûrir.

"A la Messi"

Depuis, l'Histoire s'est accélérée. Le coach a écarté quasiment tous ses héros du Brésil - à l'exception de Manuel Neuer et Toni Kroos - et laissé les clés du jeu à une nouvelle génération. 

A Amsterdam, le Mancunien et le Munichois ont marqué un but chacun, et martyrisé la charnière néerlandaise De Ligt-Van Dijk, pourtant l'une des meilleures du monde en ce moment, par leurs dribbles et leurs appels de balle entre les lignes.

Sané a comme d'habitude mis le feu dans la défense adverse par ses dribbles déroutants. Mais son volume de jeu et son implication défensive ont prouvé qu'il avait aussi beaucoup progressé à Manchester City, sous la houlette de Pep Guardiola.

Il a ouvert le score dès la 15e minute, d'un tir placé dans la surface, presque sans opposition. 

Gnabry a doublé la mise à la 34e minute, de l'un de ces buts que l'on ressort dans les anthologies de fin d'année. Un but "à la Messi", mais du côté gauche: repiquage vers l'intérieur, contournement de Van Dijk, et frappe enveloppée du droit dans la lucarne opposée. La précision d'une lame!

"Classe mondiale !"

"Ce qui est super chez les deux, c'est qu'on peut aussi bien les servir dans les pieds que les lancer en profondeur", se réjouit leur coéquipier Joshua Kimmich, avec mention spéciale pour son pote du Bayern: "Ce que Serge a fait en première période, c'est incroyable, combien de ballons il a conservés, combien de fois il nous a sortis de situations de pressing, c'est classe mondiale"

C'est très réjouissant de voir comment ils s'intègrent", s'enthousiasme le manager de la Mannschaft Oliver Bierhoff, "même hors du terrain ils transmettent tous les deux beaucoup de leur énergie à l'équipe". 

Les deux hommes ont en commun des racines africaines. Le père de Gnabry est ivoirien. Celui de Sané est l'ex-international sénégalais Souleymane Sané (sa mère fut médaillée olympique de GRS pour l'Allemagne). Son prénom est un hommage au premier sélectionneur de son père, le Français Claude Le Roy.

"Je m'entends très bien avec Serge. C'est un bon gars, un très très bon footballeur, nous avons joué ensemble en espoirs et nous prenons beaucoup de plaisir", confirmait après le match Leroy Sané, des étoiles encore plein les yeux après leur prestation XXL.

BeSoccer

BeSoccer

infos 77K RANK 1
vues 569M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook