noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Guerre ouverte en Fekir et son ancien agent

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,314

Pin Guerre ouverte en Fekir et son ancien agent. EFE
Guerre ouverte en Fekir et son ancien agent. EFE

Guerre ouverte en Fekir et son ancien agent

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,314

Nabil Fekir est revenu dans 'L'Equipe' sur son transfert manqué à Liverpool, en juin 2018 et charge Jean-Pierre Bernès.

Les raisons de son exercice 2018-2019 moyen sont multiples, mais l'international français reconnaît avoir été touché par son transfert avorté à Liverpool dans un entretien accordé à 'L'Equipe'.

Fekir assure que cet épisode n'est pas la raison principale de sa saison moyenne , évoquant le manque de préparation après la Coupe du monde et la naissance de son deuxième enfant. Il y a eu plein de choses" , glisse-t-il.

Si la déception de ne pas avoir pu rejoindre le futur champion d'Europe est compréhensible, ce sont avant tout les conditions de ce transfert avorté qui lui restent en travers de la gorge. A l'époque, un problème lié à son genou avait été évoqué pour justifier la décision du club anglais.

Son genou "va très bien". "J'ai fait une visite médicale à Clairefontaine, on ne m'a pas parlé une seule seconde de mon genou", assure Fekir. Quelle est la vérité alors ? "Sachez que même moi, je ne la connais pas ! Je vous l'assure ! J'ai fait ma visite médicale et, derrière, ils ont décidé de ne pas me faire signer", explique l'ancien Lyonnais.

A un moment, ils ont voulu faire croire que c'était le genou. Mais il fallait bien une excuse et les tests médicaux passés à Clairefontaine étaient très clairs... Le genou, il va très bien et je me sens très bien", affirme Fekir, qui regrette que cela ait pu le «griller auprès d'autres clubs qui étaient potentiellement intéressés" . Et s'il assure ne pas avoir «de rancoeur envers Liverpool", le joueur formé à l'OL ne partage pas le même sentiment pour son ancien agent Jean-Pierre Bernès.

Fekir remonté contre Bernès Séparé de Bernès depuis avril dernier, Fekir n'est pas loin de penser que celui-ci a fait capoter son transfert. "Peut-être... Après, comme je l'ai dit, c'est le destin. Mais quand, dans les négociations, tu n'es pas informé de tout ce qu'il se passe, ce n'est pas normal", explique-t-il.

De son côté, l'agent évoque deux raisons : "son genou" et "l'irruption d'un pseudo-avocat étranger au dossier qui a demandé à ce qu'on recommence les négociations depuis le début au moment de la signature" . Depuis la fin de leur collaboration, les deux hommes ont coupé tout contact. Et la rancoeur est palpable chez le joueur : "En fait, quand vous n'avez rien de bien à dire sur quelqu'un, ça ne sert à rien de parler. Sinon je vais dire des choses que je vais regretter." Désormais en Espagne, Fekir peut se tourner vers de nouveaux objectifs et tourner définitivement la page. 

BeSoccer

BeSoccer

infos 75K RANK 1
vues 553M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook