noscript image

"Je voulais juste aider Benzema à se convertir en 'killer'"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +10k

Pin Mourinho souhaite le meilleur à Benzema. EFE/Archive
Mourinho souhaite le meilleur à Benzema. EFE/Archive

"Je voulais juste aider Benzema à se convertir en 'killer'"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +10k

L'entraîneur portugais José Mourinho a donné une interview à 'L'Equipe' dans laquelle divers thèmes sont évoqués. L'occasion pour lui, de revenir sur sa relation avec Karim Benzema.

Le technicien n'a eu aucun problème à revenir sur sa relation avec le clun du Real Madrid et notamment avec celle qu'il a eu avec l'attaquant français. Il a insisté sur le fait que son intention envers lui était toujours de l'aider à devenir meilleur.

"Avec Karim je n'ai pas eu de problème. Je voulais juste l'aider à atteindre son meilleur niveau et qu'il se convertisse en un véritable 'killer'. J'ai aimé travaillé avec Karim" a reconnu Mourinho. 

Le technicien, qui a également répondu aux rumeurs l'envoyant sur le banc parisien, a également été questionné au sujet de l'international français Paul Pogba : "Je ne peux pas répondre oui si tu me demandes si Pogba est l'unique responsable de la situation. Ce n'est pas que de la faute de Pogba". 

De plus, l'ancien d'United s'est exprimé sur la prochaine finale de Ligue des Champions, en faisant l'éloge des deux techniciens : "J'admire le travail de Mauricio et Jürgen, les deux méritent ce succès, et il n'y a rien de mieux que de soulever la coupe aux grandes oreilles, mais l'un d'eux devra perdre".

"Jürgen disputera sa troisième finale, je n'imagine même pas la sensation qu'il doit ressentir en ayant jouer trois finales et de n'en avoir remporté aucune. Pochettino, qu'est-ce-qu'il a gagné ?" a-t-il affirmé. 

Un autre sujet qui fut abordé lors de cette entretien, fut sa compassion envers Pep Guardiola. Lorsque le journaliste français lui a rappelé que Guardiola possède déjà 26 titres, bien que lui en compte seulement un de moins, Mourinho n'a pas hésité à réagir. 

"Cela me rappele que je suis là, avec mes 25 titres. Si j'étais resté à Porto ou à l'Inter après avoir remporté la Ligue des Champions, j'aurai disputé la Super Coupe d'Europe, la nationale, le Mondial des Clubs j'aurai alors 31 titres... Peut-être que je n'étais pas concentré sur les chiffres" a-t-il conclu. 

BeSoccer

BeSoccer

infos 62K RANK 1
vues 432M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook