noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"En Italie, certains me disaient que j'étais aussi fort que Kaka"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,075

Pin Menez se compare à Kaka. GOAL
Menez se compare à Kaka. GOAL

"En Italie, certains me disaient que j'étais aussi fort que Kaka"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,075

Actuellement au Paris FC, l'attaquant français est revenu sur ses deux passages en Italie à l'AS Roma et à l'AC Milan, livrant quelques anecdotes.

Talent précoce du football français révélé à Sochaux, membre de la célèbre génération 1987, Jérémy Ménez n'a pas, aux yeux de beaucoup, réussi une carrière à la hauteur de son talent. L'international français a tout de même un beau palmarès acquis majoritairement au PSG. Mais ses meilleurs passages sont probablement ceux en Serie A sous les couleurs de l'AS Roma aux côtés de Francesco Totti puis à l'AC Milan. Dans une interview accordée à la 'Gazzetta dello Sport', Jérémy Ménez est revenu sur son temps en Italie livrant quelques anecdotes.

Actuellement au Paris FC, l'attaquant français, arrivé relativement jeune à l'AS Roma, a rendu hommage à deux des ses entraîneurs sous les couleurs de la Louve, Luciano Spalletti et Claudio Ranieri : "Luciano était une belle personne. Parfois, il me grondait, il voulait me faire grandir. Lui et Ranieri étaient tous les deux comme des seconds pères. Ils me regardaient avec un œil expert". S'il n'a rien gagné à l'AS Roma, Jérémy Ménez garde un bon souvenir de son passage dans la capitale italienne et de son entente avec la légende Francesco Totti.

"Je n’ai rien gagné à Rome, mais j’ai vécu trois années pleines de passion. Avec de grands coéquipiers, au premier rang desquels Totti, un grand frère. Nous nous sommes compris sur le terrain, les yeux fermés. Les premiers mois, j’ai vécu chez ses parents, comme Cassano des années auparavant. Des gens fantastiques, comme De Rossi. Nous jouions aux cartes et nous passions notre temps ensemble en dehors des terrains", a indiqué l'attaquant du PFC.

L'attaquant formé à Sochaux a connu un très beau passage à l'AC Milan, où il a été plus décisif que jamais, étant même comparé à une légende du club milanais : "À l’entraînement, ils ont dit que j’étais aussi fort que Kaka. Mais j’ai manqué quelques matches. J’étais jeune, mais je n’ai jamais ressenti la pression. Ce mot ne me représente pas. (...) Saison 2014-15, peut-être le meilleur Ménez. J’ai marqué 16 buts en tant qu’avant-centre, un rôle dans lequel je n’avais jamais joué auparavant. Ou seulement enfant, quand je dribblais le crime et les armes. C’était l’idée d’Inzaghi. C’est dommage car la saison avait été mauvaise, mais ce n’était pas seulement la faute de Pippo". 

Jérémy Ménez aurait pu resté en Serie A après son passage à l'AS Roma et rejoindre la Juventus, mais il a préféré écouter son coeur et signer au PSG : "Jouer à Paris était mon rêve, c’est pourquoi j’ai choisi de quitter Rome. J’ai aussi dit non à la Juve ; je me souviens des appels d’Antonio Conte pour me convaincre de signer.  Je suis quelqu’un qui a besoin de ça. Si je ressens la confiance, je fais de mon mieux. C’est ce qu’il s’est passé au PSG, avec Ancelotti. Il allait au restaurant avec nous, il ne criait jamais. (...) Revenir en Serie A après le Paris FC ? Ce serait bien, pourquoi pas ? Il y a eu des contacts...".

BeSoccer

BeSoccer

infos 97K RANK 1
vues 709M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook