noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

JO-2016 : "Inhumain de faire peser toute la responsabilité" sur Neymar estime Tite

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,051

Pin Le sélectionneur de léquipe du Brésil, Tite, le 20 juin 2016 à Rio de Janeiro
Le sélectionneur de léquipe du Brésil, Tite, le 20 juin 2016 à Rio de Janeiro

JO-2016 : "Inhumain de faire peser toute la responsabilité" sur Neymar estime Tite

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,051

Le sélectionneur de l'équipe du Brésil, Tite, a estimé mercredi qu'il serait "inhumain de faire peser toute la responsabilité" sur Neymar, au lendemain des déclarations de l'entraîneur de l'équipe olympique qui disait assumer la Neymar-dépendance.

Interrogé sur les responsabilités de l'attaquant star, qui disputera les JO-2016 dans le quota de trois joueurs maximum de plus de 23 ans, le sélectionneur de l'équipe A depuis un mois a dit: "Il est inhumain de faire peser toute la responsabilité sur une personne. La responsabilité pèse sur l'entraîneur, sur les autres coéquipiers, et à un moment donné, celui qui a la qualité prend ses responsabilités".

"On a l'exemple de l'Euro: la sortie (sur blessure en finale) de Cristiano Ronaldo n'a pas empêché le Portugal de gagner, et à la Copa America, la présence de Messi devait faire gagner l'Argentine contre le Chili, et ça n'a pas été le cas", a-t-il souligné.

Tite prenait ainsi le contre-pied du sélectionneur de l'équipe olympique, Rogerio Micale, qui avait dit mardi: "Je veux être dépendant de Neymar!", ajoutant: "On dit qu'il n'est pas bon d'être dépendant de Neymar et je ne suis pas d'accord: je voudrais toujours avoir un Neymar dans mon équipe".

Pour ses premiers pas dans le centre technique du Brésil de la Granja Comary à Teresopolis, dans les montagnes près de Rio, Tite (à prononcer "Tchitch") a rencontré la sélection olympique et notamment Neymar.

"Nous avons eu une discussion rapide au déjeuner", a-t-il avancé. "J'en connaissais déjà certains, j'en ai affronté certains, comme Neymar quand il était à Santos. A son sujet, je connais sa position, le rôle qu'il peut jouer dans les matches, ce qu'il a déjà montré quand j'ai affronté Santos. Maintenant, il s'agit de resserrer les liens, avec lui comme avec beaucoup d'autres".

Que se sont-ils dit avec Neymar ? "On s'est juste salués", a répondu Tite. "On a parlé un peu. Je lui ai souhaité bonne chance à lui et à Gabriel Jesus, Gabriel, Fernando Prass et beaucoup d'autres".

Par ailleurs, Taffarel a été confirmé comme entraîneur des gardiens de la Seleçao, et l'ex-arrière latéral Sylvinho appointé comme nouvel adjoint, aux côtés de Cleber Xavier et Matheus Bacchi, le fils de Tite. 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 112K RANK 1
vues 830M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook