noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Ronaldo et la Juve gagnent dans la douleur

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +17k

Pin Juventus-Bologne (2-1), Ronaldo et la Juve gagnent dans la douleur. AFP
Juventus-Bologne (2-1), Ronaldo et la Juve gagnent dans la douleur. AFP

Ronaldo et la Juve gagnent dans la douleur

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +17k

Grâce notamment à un but de Cristiano Ronaldo, la Juventus l’a emporté contre Bologne ce samedi. Mais non sans mal.

La Juventus a conforté sa première place au classement de la Serie A en venant à bout de Bologne dont l'entraîneur, Mihajlovic toujours en plein combat contre sa leucémie, avait fait le déplacement pour la première fois de la saison, avec l'accord de ses médecins. 

Devant ses supporters, les Piémontais ont tout de même attendu le coup de sifflet final pour souffler enfin en raison du maigre écart au tableau d’affichage. Ce n’était pas faute d’avoir longuement fait le siège devant les buts adverses. Mais le gardien des visiteurs a préservé le suspense jusqu’au bout.

Fin de match compliquée pour la Juve

Lukasz Skorupski a en effet livré une prestation exceptionnelle dans ses bois en multipliant les parades. Il s’est surtout distingué en seconde période, en détournant trois tentatives de Cristiano Ronaldo (53e, 75e et 81e). Khedira (59e), Higuain (64e) et Bernardeschi (77e) ont aussi buté sur international polonais, manquant d’aggraver la marque en faveur de la Vieille Dame. Titulaire en milieu de terrain, le Français Adrien Rabiot, lui, n’a pas tenté sa chance, mais il était proche de se transformer en passeur décisif pour Bernardeschi (49e).

De multiples vendanges que la Juve a été proche de regretter lorsque Matthijs De Ligt a touché le cuir de la main dans sa surface (92e) et que l’ancien toulousain Federico Santander a contraint Gianluigi Buffon à un magnifique arrêt (94e).

Heureusement pour la Juve, ses alertes n’ont rien donné et aussi que le plus dur avait été fait avant. À la 19e minute, Cristiano Ronaldo avait lancé les hostilités en marquant sur une puissante frappe à ras de terre. Malgré un angle complètement fermé, le Portugais a trouvé le chemin des filets, signant à l’occasion le 701e but de sa carrière. Pour les 700 premiers, il a eu droit à un maillot spécial décerné par son président Andrea Agnelli avant le coup d’envoi.

Ronaldo a donc marqué, mais cet avantage n’est pas resté de mise bien longtemps. A la 26e minute, Bologne a égalisé par le biais de Danilo (26e). Revigorés, les visiteurs ont alors tenu tête à leurs opposants et ils ont réussi à préserver cette parité jusqu’à la pause.

La supériorité des Turinois a tout de même fini par faire la différence. On jouait la 54e minute, et au bout d’une longue période de pressing turinois sur les buts de Rossoblu, Miralem Pjanic a réussi à faire mouche suite à un cuir mal repoussé par la défense. Le Bosnien s’est montré décisif et son but permet finalement aux Bianconeri d’assurer un septième succès cette saison. 

Sous la direction de Maurizio Sarri, les champions d’Italie réalisent presque un sans-faute jusque-là.

BeSoccer

BeSoccer

infos 80K RANK 1
vues 587M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook