noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

L'adolescence compliquée de Ziyech : "Il buvait, fumait et se droguait"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +17k

Pin L'adolescence compliquée de Ziyech. AFP
L'adolescence compliquée de Ziyech. AFP

L'adolescence compliquée de Ziyech : "Il buvait, fumait et se droguait"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +17k

Le joueur de l'Ajax Hakim Ziyech, qui rejoindra Chelsea cet été, a été honnête dans une interview au journal néerlandais 'De Volskrant'. Le Marocain a avoué qu'il a eu une adolescence très difficile après la mort de son père.

Hakim Ziyech est devenu l'un des joueurs à la mode. L'accord entre l'Ajax et Chelsea pour son arrivée à Stamford Bridge pour 45 millions d'euros l'a catapulté dans la liste des transferts les plus chers des 'Blues'.

Avec 21 buts et 20 passes décisives, le Marocain s'est imposé comme l'un des meilleurs attaquants de l'Eredivisie la saison dernière. Cette saison, il continue à marquer des points avec huit buts et 18 passes pour l'instant.

Cependant, Ziyech était un footballeur qui est passé inaperçu durant ces dernières années, jusqu'à ce qu'il montre son talent en Ligue des Champions l'année dernière.

Dans une interview accordée au journal néerlandais 'De Volskrant', l'attaquant a raconté son enfance difficile après la mort de son père, alors qu'il n'avait que dix ans.

"Cette maladie (sclérose en plaques) l'a déchiré. Il n'arrivait plus à rien faire. Il ne pouvait pas marcher, manger, parler... Et il a fini de la pire des manières. Je me souviens de la nuit où il est mort. J'étais un garçon de dix ans. Je ne suis plus retourné à l'école. Je ne me souciais pas non plus du football. J'étais complètement dévasté. J'ai tout abandonné", a avoué Ziyech.

L'ancien joueur Aziz Doukifar, qui a été l'une des personnes qui ont le plus aidé le joueur de l'Ajax encore en activité à progresser, a également raconté comment il a surmonté la mort de son père.

"Hakim a complètement déraillé. Il buvait, il fumait et il se droguait aussi. Je l'ai aidé du mieux que j'ai pu à le sortir de cette mauvaise passe. J'étais son mentor, son père, son entraîneur. J'ai vu qu'il avait peur de se montrer sur le terrain. Je l'ai laissé jouer plusieurs tournois, puis je l'ai regardé grandir. J'espère que cela a fonctionné. Hakim s'est totalement épanouie", a-t-il ajouté.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 90K RANK 1
vues 674M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook