noscript image

L'irréductible terrain qui a résisté à Cristiano

Aymeric Butot par Aymeric Butot @rfutbol - 0 +12k

Pin Anoeta, terrain maudit pour 'CR7'. EFE
Anoeta, terrain maudit pour 'CR7'. EFE

L'irréductible terrain qui a résisté à Cristiano

Aymeric Butot par Aymeric Butot @rfutbol - 0 +12k

Cristiano Ronaldo ne jouera plus en Liga, du moins, pour le moment, son transfert pour la Juventus ayant été officialisé. Et c'est sans avoir marqué un but à Anoeta qu'il s'en va.

C'est une curieuse anecdote que nous vous proposons. Car bien qu'il ne soit pas le seul à avoir réussi à échapper au coup de pied ravageur du Portugais, Anoeta possède une relation spéciale avec l'ancien attaquant du Real Madrid.

Sur les neuf saisons que le Portugais a passés en Espagne, il n'a payé que deux visites au stade basque. Lors de sa première année en liga, la Real Sociedad militait en Segunda División. L'année d'après, les Basques avaient fait leur retour dans l'élite et avaient bien contré les percées du '7' madrilène lors de ses deux visites sur le terrain 'txuri urdin'.

Mais la première continue de faire douter plus d'un supporter. C'était le match durant lequel Cristiano a botté un coup franc qui a rebondi sur Pepe avant de s'introduire dans les cages de Claudio Bravo. Certains lui ont concédé le but, d'autres ont préféré se baser sur les images, très claires, et l'attribuer à l'autre joueur.

Cette rencontre s'est achevée par la victoire des 'Merengues' avec ce but de la discorde et un autre de Di María, alors que la saison d'après (2011-2012), les 'Merengues' se sont imposés 0-1 avec un but du désormais coéquipier de 'CR7', Gonzalo Higuaín.

Même si cela reste surprenant, Cristiano n'aura effectivement jamais reposé les pieds à Anoeta les six saisons d'après, que ce soit pour blessures ou repos. Il part donc en Italie sans avoir pu rectifier le coche. Qui sait, peut-être retrouvera-t-il le club basque en Ligue des champions ?

Aymeric Butot

Aymeric Butot

infos 3,663 RANK 6
vues 64M RANK 5
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook