L'OM condamné aux Prud'hommes à verser 568.800 euros à Mathieu Valbuena

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,119

Pin Le club a fait appel dans la foulée. AFP
Le club a fait appel dans la foulée. AFP

L'OM condamné aux Prud'hommes à verser 568.800 euros à Mathieu Valbuena

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,119

Les Prud’hommes ont condamné mercredi l’Olympique de Marseille à verser 568.800 euros au joueur international Mathieu Valbuena avec lequel le club était en litige suite à son transfert au Dynamo de Moscou à l’été 2014, une décision contre laquelle le club à l'intention de faire appel.  

Par la voix de son défenseur, Me Henri Labi, l'OM a aussitôt annoncé son intention de "faire appel d’une décision surprenante et qui n’est pas fondée en droit".

Après plusieurs procédures judiciaires engagées sans succès, le joueur qui évolue actuellement au club turc de Fenerbahçe avait assigné l’OM devant le conseil des prud'hommes lui réclamant le remboursement d’une indemnité de 568.800 euros qu'il avait été contraint de verser à son ex-agent Christophe Hutteau, avec lequel il avait rompu. 

En 2015, M. Hutteau avait finalement obtenu le règlement de cette somme au terme de procédures judiciaires allant jusqu'à la saisie de la Porsche du joueur. 

M. Valbuena soutenait que le club marseillais s'était engagé à la régler, ce que l'OM a toujours contesté. Le Conseil des Prud’hommes a néanmoins  "constaté l’engagement pris par l’OM auprès de Mathieu Valbuena de prendre en charge cette indemnité".

A l’audience, le 13 mars, Me Hortense Douard, avocate du footballeur, avait souligné qu’à l’époque, "l’OM avait absolument besoin des 8 millions d’euros du transfert de Valbuena à Moscou", ajoutant que "la prise en charge par l’OM de ces 568.000 euros était une condition essentielle à la signature avec le Dynamo de Moscou".

Dénonçant lors des débats "un procès ahurissant d'audace, de témérité et  de malice", Me Henri Labi avait souligné que "sans convention, l’OM ne (pouvait) pas payer une dette (n'appartenant) qu’à un salarié, sauf à commettre une faute pénale".

Le Conseil des Prud'hommes a débouté le joueur de ses autres demandes, notamment une somme de 50.000 euros réclamée au titre de dommages et intérêts supplémentaires.

BeSoccer

BeSoccer

infos 42K RANK 1
vues 244M RANK 1
Plus de cet auteur
Utilisation des cookies: We use our own and third party "cookies" to improve our services, develop statistical analysis, analyse browsing habits and create interest groups. This allows us to customise the content we offer and show related advertising to your preferences. We also share this browsing analysis and interest groups with third parties. To continue browsing, please accept its use. Plus d'info et modification des paramètres Accepter

Follow BeSoccer on Facebook