noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Lille confirme ses difficultés face à Metz

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 367

Pin Lille confirme ses difficultés face à Metz. AFP
Lille confirme ses difficultés face à Metz. AFP

Lille confirme ses difficultés face à Metz

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 367

Lille a confirmé ses difficultés du moment en concédant le nul contre Metz, samedi en Ligue 1, quatre jours après sa lourde défaite à Valence en Ligue des champions.

Le Losc, qui a dominé stérilement, n'a gagné qu'un seul de ses six derniers matches de Championnat et continue de faire du surplace au classement.

S'il est remonté sur le podium, il a surtout raté l'occasion, qui lui tendait les bras, de devenir le dauphin du PSG, avant de se déplacer chez le leader au retour de la trêve internationale.

Les Messins, qui sortent de la zone de relégation après ce match nul, disputaient leur premier match depuis l'accident de voiture de leurs joueurs Kevin N'Doram, sur le banc samedi, et Manuel Cabit, "blessé sérieusement" et toujours hospitalisé.

A l'échauffement, tous les Grenats arboraient d'ailleurs un maillot floqué avec le nom et le numéro de leur coéquipier qui pourrait ne plus jamais rejouer au football.

En effet, selon une source proche du dossier, Cabit a été opéré du rachis lombaire et d'un bras et souffrait en début de semaine d'une "insensibilité des membres inférieurs", même s'il a assuré sur les réseaux sociaux qu'il se portait "bien" et gardait "le moral".

Samedi sur la pelouse du Stade Pierre-Mauroy, Lille a pris le contrôle des opérations dès le début de la rencontre, mais sans déstabiliser une défense lorraine bien en place.

Sur un centre de Jonathan Ikoné, le portier messin Alexandre Oukidja a réalisé un sauvetage pour détourner une tête de son coéquipier John Boye. Dans la foulée, le milieu offensif nordiste a effectué un superbe rush au milieu de la défense mosellane, mais a dévissé sa frappe à l'entrée de la surface.

Puis le gardien lorrain a repoussé une reprise de volée de Victor Osimhen. En seconde période, les Dogues ont poursuivi leur domination mais manquent de créativité et surtout de tranchant à la finition.

Ainsi Zeki Celik a contrôlé au lieu de frapper, José Fonte n'a pas cadré sa tête et Xeka a envoyé sa frappe dans les nuages en position idéale. Et quand les Nordistes ont trouvé la mire, Oukidja les a mis en échec, à l'image de ses deux parades décisives devant Osimhen (62e, 82e).

Eliminé de la Ligue des champions depuis son revers en Espagne mardi, Lille va devoir redresser la barre pour espérer regoûter à la C1 l'an prochain.

BeSoccer

BeSoccer

infos 79K RANK 1
vues 582M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook