noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Lopes a retardé l'échéance face à Neymar

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,035

Pin Anthony Lopes en championnat sur le terrain de Montpellier. AFP
Anthony Lopes en championnat sur le terrain de Montpellier. AFP

Lopes a retardé l'échéance face à Neymar

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,035

Comme à la parade en première période et jusqu'au but inscrit par Neymar à la 87e minute: le gardien de Lyon, Anthony Lopes a retardé l'échéance face au Paris SG (1-0) dimanche au cours du match au sommet de la 6e journée de Ligue 1. 

Le Brésilien, suspendu mercredi en Ligue des champions a une nouvelle fois fait la différence en fin de partie, comme devant Strasbourg (1-0), le 14 septembre au Parc des Princes, d'un tir croisé du gauche.

Auparavant, Lopes avait gagné tous ses duels face à Neymar dont il avait repoussé du pied une tentative en première période (22) avant de s'interposer sur deux tirs de l'ancien Barcelonais après la mi-temps (52, 69).

Il avait aussi magnifiquement claqué un ballon sur un coup franc qui semblait aller vers la lucarne (41).

C'est donc finalement Neymar qui a eu le dernier mot et Lopes n'a pu empêcher l'OL de s'incliner et de terminer son cinquième match sans victoire (2 défaites, 3 résultats nuls).

Comme souvent meilleur joueur de son équipe, Lopes (28 ans) s'est aussi illustré sur des tentatives d'Eric Choupo Moting (13, 31).

Au moins quatre ans de plus à l'OL

La prolongation de contrat de Lopes, qui aura 29 ans le 1er octobre, avait été l'un des feuilletons lyonnais de l'été ainsi qu'une guerre des goals larvée avec l'arrivée du Roumain Cyprian Tatarusanu.

Celui-ci avait affirmé n'être pas venu pour tenir le rôle de N.2 sans quoi "il ne serait pas venu à Lyon".

Pour l'heure, Tatarusanu est bien sur le banc et Lopes, né à Givors (Métropole de Lyon), qui a toujours affirmé son attachement pour le club rhodanien, continue de briller pour le plus grand bonheur des groupes ultras de supporters dont il est le chouchou et pour lesquels il n'était pas question de le voir quitter le club.

Sa prolongation de son contrat qui arrivait à terme au 30 juin prochain, pour quatre ans plus une année optionnelle a été pour eux un soulagement après de longues et âpres négociations débutées l'hiver dernier et dont les commissions d'agents ont été l'enjeu final.

Et l'augmentation dont il a été bénéficié pour hisser son salaire mensuel à 400 000 euros environ fait de lui l'un des mieux rémunérés de l'effectif de l'OL, si ce n'est le mieux payé.

Une récompense pour un portier si souvent décisif ces dernières saisons et qui continue, malgré le but de Neymar, de demeurer l'une des pièces-maîtresses de l'équipe de Sylvinho.

BeSoccer

BeSoccer

infos 77K RANK 1
vues 569M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook