noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Pallois-Girotto, la charnière vintage du FC Nantes

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,700

Pin Le défenseur central de Nantes, Nicolas Pallois, lors du match de Ligue 1 face à Dijon, à La Beaujoire, le 5 mai 2019
Le défenseur central de Nantes, Nicolas Pallois, lors du match de Ligue 1 face à Dijon, à La Beaujoire, le 5 mai 2019

Pallois-Girotto, la charnière vintage du FC Nantes

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,700

C'est une charnière centrale à l'ancienne, constituée d'un stoppeur inoxydable, Nicolas Pallois, et d'un libero brésilien, Andrei Girotto, et c'est la clé de voûte d'un FC Nantes intraitable qui reçoit Monaco vendredi à la Beaujoire.

Face à un tandem Slimani-Ben Yedder intenable en ce moment, le duo Pallois-Girotto va passer un sacré test. Et Pallois sera bien reposé, car il a purgé un match de suspension à Metz (défaite 1-0) où son remplaçant d'un soir, le Malien Molla Wagué, a été expulsé !

"Je me répète, mais j'ai une charnière centrale énorme", disait l'entraîneur Christian Gourcuff après la victoire contre Nice (1-0) début octobre. Le Gym avait alors toujours marqué à l'extérieur, série terminée face à la doublette canarie. Et Nantes est resté invaincu à domicile (un nul, quatre victoires, zéro but encaissé).

C'est notamment grâce à Pallois, barbe en avant et short retroussé, qui avait marqué à la culotte le prometteur Algérien Youcef Atal, champion d'Afrique. A chacune des remontées de pelouse du joueur de 32 ans venu en 2017 de Bordeaux, la Brigade Loire, dans la tribune des Canaris les plus ultras, a frissonné puis applaudi son héros à la tête de corsaire. 

Entre crochets pas toujours académiques mais efficaces, relances impeccables et replacements à grandes enjambées, "M. Propre", l'un de ses surnoms, veille au grain dans l'arrière-garde nantaise, et préserve jusqu'à présent l'excellent bilan comptable de son club.

Avec six buts encaissés seulement par le gardien Alban Lafont en dix matches de Ligue 1, Nantes est en effet dans le trio de tête des défenses, derrière Reims (4) et le PSG (5). 

Si l'ex-joueur de l'US Quevilly, demi-finaliste de la Coupe de France en 2010 face au PSG, n'y est pas pour rien dans ces statistiques, son compère Girotto, 27 ans, ancien milieu de terrain repositionné cet été par Gourcuff, a aussi eu son influence.

"Ils sont complémentaires"

Le Brésilien est l'autre chouchou des Canaris cet automne, car son élégance naturelle, façon libero du siècle dernier, se double d'une efficacité redoutable: beaucoup de tacles, de relances, peu de fautes et une concentration totale, comme contre Reims et Rennes (1-0) en septembre. 

Girotto, c'est l'autre atout maître de la défense nantaise, au bout d'un parcours spécial. Il a un prénom russe, Andrei, et a joué en D2 japonaise, au Kyoto Sanga, après avoir débuté à l'América FC (D2) et Palmeiras. Il a surtout joué six mois pour Chapecoense, en 2017, après la catastrophe aérienne qui a décimé le club brésilien.    

A son arrivée à Nantes, Claudio Ranieri l'a essayé comme sentinelle, puis il s'est retrouvé sur le banc quand Miguel Cardoso a pris les commandes. Et c'est Gourcuff qui a eu l'idée, dès son arrivée cet été, de le tester en défense centrale, suite au départ de Diego Carlos.

"Ils sont complémentaires", souligne Gourcuff, "et quand on a une charnière qui règne comme ça, on s’épargne beaucoup de désagréments". Les statistiques aussi sont significatives, qu'il s'agisse du nombre de passes réussies, de duels gagnés, de ballons récupérés: un toutes les six minutes par Pallois, en moyenne. 

Très apprécié des fans, "Nico" le menuisier de formation, né à Elbeuf, est aussi surnommé "Crâne Brillant". Il reste discret mais il ne manque pas d'humour: début octobre, après le dévoilement de la liste de Didier Deschamps pour l'Islande et la Turquie, il a annoncé sa retraite internationale, sur son compte Twitter. 

BeSoccer

BeSoccer

infos 85K RANK 1
vues 632M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook