noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Paris au rebond contre Dijon, Tuchel sous pression

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 921

Pin Paris au rebond contre Dijon, Tuchel sous pression. afp
Paris au rebond contre Dijon, Tuchel sous pression. afp

Paris au rebond contre Dijon, Tuchel sous pression

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 921

La Ligue 1 pour se relever. Le Paris SG, qui a trébuché en Ligue des champions contre Manchester United (2-1), doit rassurer samedi (21h00) face au dernier Dijon, au risque de voir son entraîneur Thomas Tuchel fragilisé.

En Championnat, tout va pour le mieux à Paris: fort de son carton à Nîmes (4-0), le PSG, 15 points, est monté sur le podium de la L1 à l'issue de la 7e journée, et espère une sixième victoire consécutive contre la lanterne rouge (2 pts).

Mais en Ligue des champions, le finaliste de la dernière édition a raté son retour, avec une chute d'entrée à domicile contre "Man U", sa première défaite en phase de groupes depuis 16 ans au Parc. Une sanction méritée tant le jeu parisien a été à la peine, et qui fait désormais planer le doute autour de Tuchel.

"C'est ma responsabilité si on perd (...) C'est exactement pour ça que je ne lis pas, que je ne cherche pas mon nom sur internet. Je sais à quel point c'est difficile, et ça me va, je ne m'attends à rien d'autre", a répondu l'Allemand de 47 ans, visiblement agacé de revenir sur les critiques qui ont visé ses choix tactiques.

Les nombreuses absences, et le calendrier surchargé avec un match tous les quatre jours, rognent aussi sa marge de manœuvre.

Samedi au Parc des princes, à huis clos, Tuchel devrait retrouver son capitaine Marquinhos et le milieu Julian Draxler, revenus blessés de la trêve internationale.

Le retour du Brésilien ferait du bien à la fois en défense, où son remplaçant Abdou Diallo a souffert face aux Anglais, et dans les têtes, car sans lui, les Parisiens ont été "sans agressivité, sans intensité, sans +spirit+", a résumé Tuchel.

Mais les absences de Marco Verratti, Leandro Paredes et Idrissa Gueye, touché aux ischios face aux Red Devils, appauvrissent le milieu de terrain, secteur clé pour alimenter l'attaque cinq étoiles du PSG.

Sans compter la suspension en L1 d'Angel Di Maria.

Le gardien Keylor Navas et l'arrière droit Alessandro Florenzi sont également incertains, a annoncé Tuchel.

- Mbappé au repos? -

L'entraîneur souabe est toujours confronté au même dilemme: faire tourner, au risque de la contre-performance, ou aligner les meilleurs, malgré la fatigue ?

Dijon, qui n'a gagné aucun match cette saison et n'a jamais marqué le moindre but au Parc, est l'occasion idéale pour préserver les cadres parisiens.

L'attaquant-vedette Kylian Mbappé, qui a déjà joué 483 minutes en octobre, soit près de 5 matches et demi, PSG et équipe de France confondus, devrait être laissé au repos, tout comme le défenseur central Presnel Kimpembe.

"On doit penser à les laisser sur le banc. C'est clair parce qu'ils ont trop joué avec l'équipe nationale, trop de voyages, trop de matches", a jugé le technicien.

Thomas Tuchel pourrait donc être tenté de lancer ses recrues, comme Rafinha et Danilo Pereira, ou des jeunes en manque de temps de jeu, Colin Dagba, Kays Ruiz-Atil ou Timothée Pembélé. Avec le risque de se faire surprendre, comme au début de la saison à Lens (défaite 1-0) ?

Les Bourguignons sont aussi un adversaire idéal pour reprendre confiance, à quatre jours d'un nouveau rendez-vous déjà crucial en C1, à Istanbul, contre Basaksehir.

Contre l'équipe en théorie la plus faible du groupe H, néophyte dans la grande Coupe d'Europe, la victoire sera obligatoire pour éviter la crise.

En 2019, après la défaite -déjà- à domicile contre Manchester United synonyme d'élimination de la C1, les Parisiens s'étaient défoulés sur le DFCO, avec un 4-0 sans bavure. Même tarif cette fois-ci ?

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 789M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook