noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Rennes revient dans le quatuor de tête

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 870

Pin Rennes revient dans le quatuor de tête. AFP
Rennes revient dans le quatuor de tête. AFP

Rennes revient dans le quatuor de tête

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 870

Rennes a repoussé la concurrence d'Angers (2-1) samedi au Roazhon Park avec un doublé de Mbaye Niang, une troisième victoire en six jours qui permet aux Bretons de monter au 4e rang de la Ligue 1, avec un match en retard.

Grâce à Niang (24e, 80e), les Rennais se placent en embuscade à un point du troisième Lille. Ils regarderont avec intérêt le choc dimanche entre Marseille, dauphin du championnat à quatre longueurs d'eux, et Bordeaux qui se retrouve dans son dos avec un point en moins.

Pour Angers, présent sur le podium tout le mois de novembre, c'est en revanche la soupe à la grimace après une troisième défaite en huit jours qui fait retomber l'équipe de Stéphane Moulin dans le ventre mou du classement. 

La qualité du match est pourtant venue d'un SCO entreprenant et dominateur au milieu de terrain, pas traumatisé du tout, en apparence, par la défaite à domicile mardi contre l'OM (2-0). 

"On a dominé cette équipe de Rennes, je les avais rarement vus se faire bouger comme ça", a dit Moulin, tout en rappelant que "dans le foot, pour gagner, il faut marquer des buts. On a été maladroits et on a manqué de réussite", a-t-il regretté.

Les 26.000 spectateurs rennais ont d'abord été inquiets, à cause d'une entame délicate des Bretons : un ballon perdu par Traoré et un centre de Mangani pour Fulgini dont la reprise a heurté le poteau droit de Mendy, avant de longer la ligne de but jusqu'au gardien sénégalais (2e).

Après une bonne sortie de Mendy (3e) et une série de tirs non-cadrés, de part et d'autre, Rennes a ouvert le score suite à un dégagement de Mendy, une remise de la tête de Niang pour Raphinha et un raid du Brésilien sur la gauche conclu par un centre en retrait pour... Niang (24e).

Niang et Raphinha en feu

Un nouveau numéro de Raphinha au coin des six mètres (28e), puis un déboulé de Niang sur la droite (29e) ont montré que les deux attaquants les plus chers de l'effectif breton sont en train de revenir en forme. Les statistiques à la pause montraient une possession équilibrée mais un SCO plus offensif (8 tirs à 2).

Le match est resté très ouvert et les hommes de Julien Stéphan, un peu plus présents dans les duels, restaient sous la menace d'un but angevin. L'entrée en jeu du prodige Eduardo Camavinga a remis un peu d'ordre dans le milieu rennais.

Le SCO a continué à pousser mais sur un contre de Raphinha, parti côté droit, Niang a accompagné le ballon dans la cage angevine et son but a finalement été validé (80e), après recours à l'assistance vidéo. 

"C'est son premier doublé de la saison et il nous fait gagner le match", a souligné Julien Stéphan au sujet de son attaquant sénégalais, peu en vue depuis deux mois et absent mercredi soir à Metz.

Le dernier cadeau de la soirée est venu côté angevin, un but d'Alioui (90e+4) pour sauver l'honneur et récompenser les 300 supporteurs venus assister à cet excellent derby de l'Ouest.

BeSoccer

BeSoccer

infos 84K RANK 1
vues 625M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook