noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

La Ligue 1 : Un réservoir de joueurs pour la CAN 2017

Pin Serge Aurier, défenseur du PSG, dans un match de Ligue 1. AFP
Serge Aurier, défenseur du PSG, dans un match de Ligue 1. AFP

La Ligue 1 : Un réservoir de joueurs pour la CAN 2017

Comme tous les deux ans, les meilleurs joueurs africains de Ligue 1 vont quitter leur club respectif pour participer à la CAN. Une situation qui n'arrange pas certaines écuries.

L'édition 2017 de la CAN, qui débute cette semaine (du 14 janvier au 5 février), aura encore une fois des airs de Ligue 1. Comme tous les deux ans, les meilleurs joueurs africains du championnat de France représenteront une partie importante des joueurs convoqués par les équipes du continent. Au total ils seront 34 au Gabon en provenance de Ligue 1. Des départs qui handicapent plus au moins les différents clubs de l'Hexagone. 

Si la CAN 2017 va compter moins de joueurs évoluant dans le championnat de France que lors des éditions précédentes (52 africains en 2015, 40 en 2013 et 50 en 2012), certains clubs vont être très handicapés durant cette compétition alors que d'autres ne verront aucun joueur partir au Gabon. En effet, seuls Bordeaux et Nantes sont sûrs de ne pas être représentés lors de cette édition 2017 tandis que Lille sera le club le plus impacté avec cinq éléments de son effectif retenus.

Lille le plus impacté, Angers le plus préoccupé

Si quantitativement, le LOSC va perdre cinq éléments durant la CAN 2017 : Youssouf Koné et Yves Bissouma avec le Mali, Hamza Mendyl et Mounir Obbadi avec le Maroc et Naim Sliti avec la Tunisie, seul ce dernier est actuellement titulaire dans le onze de départ de Patrick Collot. En effet, les quatre autres joueurs convoqués ne comptent au total que huit titularisations en Ligue 1 depuis le début de la saison. Si Lille ne devrait pas recruter de joueurs pour compenser leur départ à la CAN, les Nordistes sont plus préoccupés par l'absence de Sliti. Comme l'indiquait RMC jeudi dernier, le LOSC souhaite offrir cinq millions d'euros à Rennes pour s'attacher les services du jeune attaquant, Adama Diakhaby. Une offre en deçà des attentes des dirigeants du club breton, qui réclament au moins sept millions d'euros pour entamer des discussions sérieuses.

Avec quatre joueurs appelés pour la CAN, Angers est l'un des clubs les plus impactés mais surtout le plus préoccupé par cette situation. En effet, Cheikh Ndoye (Sénégal), Famara Diédhiou (Sénégal), Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire) et Karl Toko-Ekambi (Cameroun), sont des titulaires importants de Stéphane Moulin et ont participé aux 18 matches de Ligue 1 des Angevins cette saison. Pire, les trois derniers nommés, tous des attaquants, ont inscrit 10 des 15 buts marqués par le SOC depuis le début du championnat. Une perte importante pour club angevin, actuellement 16e de Ligue 1 et à la lutte pour le maintien. Comme vous le revelait Goal, la semaine dernière, Angers souhaite recruter un ou deux joueurs devant. Parmi les attaquants visés, on retrouve l'Amiénois Aboubakar Kamara. Nuno Da Costa est également dans le viseur du SCO alors que Kévin Bérigaud et Jonathan Bamba ont déjà signé.

Metz, Nancy, Lorient et Rennes handicapés

Également mal classé en Ligue 1 (18e), Metz va également perdre plusieurs éléments importants durant cette CAN 2017 : Cheick Doukouré (Côte d'Ivoire), Ismaila Saar (Sénégal), et Georges Mandjeck (Cameroun). Habituels titulaires au milieu de terrain, les trois joueurs vont beaucoup manquer au club messin durant la compétition africaine. Malgré sa position reculée, Mandjeck est également le deuxième meilleur buteur du promu avec deux réalisations. Même constat pour son rival lorrain, Nancy, qui va perdre deux joueurs importants au milieu de terrain : Serge N'Guessan (Côte d'Ivoire) et Youssef Ait Bennasser (Maroc). Également promu en Ligue 1, Dijon devra se passer de Fouad Chafik (Maroc) et Mehdi Abeid (Algérie), deux joueurs importants pour Olivier Dall'Oglio.

De son côté, Lorient aurait pu craindre le pire durant cette CAN 2017. Derniers de Ligue 1, les Merlus craignaient de perdre leurs deux meilleurs atouts offensifs : Benjamin Moukandjo (7 buts en championnat) et Majeed Waris (4). Si le premier a bien été sélectionné par le Cameroun, Waris n'a pas été retenu par le sélectionneur du Ghana. Le club breton sera également prisé de son capitaine Zargo Touré (Sénégal). Même constat pour le Stade Rennais qui sera privé de deux titulaires ces prochaines semaines avec les convocations de Giovanni Sio (Côte d'Ivoire) et de Ramy Bensebaini (Algérie). Saint-Etienne sera également privé de deux joueurs régulièrement titulaires : Henri Saivet et Cheikh Mbengue (Sénégal).

Les candidats au titre épargnés

La course au titre de champion de France ne devrait pas être affectée par la CAN 2017. Leader de Ligue 1, l'OGC Nice sera uniquement privé Jean-Michaël Seri (Côte d'Ivoire). Si le milieu de terrain de 25 ans est un titulaire indiscutable chez les Aiglons, les dirigeants niçois sont déjà à la recherche d'un remplaçant et le nom de Luiz Gustavo revient avec insistance ces dernières semaines. Même constat pour le Paris Saint-Germain où Serge Aurier s'est envolé pour le Gabon mais sera suppléé par Thomas Meunier, recruté l'été dernier comme doublure de l'Ivoirien.

Si Monaco perd deux joueurs : Nabil Dirar (Maroc) et Adama Traoré (Mali), ce ne sont pas des titulaires réguliers et l'ASM dispose d'un effectif suffisamment étoffé pour combler leurs absences. Même constat à l'Olympique Lyonnais où Rachid Ghezzal (Algérie) et Nicolas Nkoulou (Cameroun) ont été convoqués pour participer au tournoi au Gabon. Si le premier devrait parfaitement être suppléé par Mathieu Valbuena, le second ne joue pratiquement plus avec les Rhodaniens depuis plusieurs semaines. De son côté, l'Olympique de Marseille devra se passer de Clinton Njie, mais le Camerounais n'est pas le premier choix de Rudi Garcia en attaque.

Aucun problème pour Bastia, Caen, Guingamp, Montpellier et Toulouse

Si certains clubs vont être grandement handicapés par l'absence de leurs meilleurs joueurs, d'autres vont moins souffrir durant la CAN 2017. C'est le cas de Bastia qui va perdre seulement un joueur important de son effectif : Lassana Coulibaly (Mali). Devenu remplaçant à Caen, Siyam Ben Youssef (Tunisie) ne devrait pas manquer aux Caennais tout comme Yacouba Sylla (Mali) à Montpellier ou Steeve Yago (Burkina Faso) à Toulouse. Titulaire à Guingamp, Jordan Ikoko a lui été convoqué par le Congo pour disputer la CAN.

Les 34 joueurs de Ligue 1 convoqués pour participer à la CAN 2017 :

Algérie : Ramy Bensebaini (Stade Rennais), Mehdi Abeid (Dijon), Rachid Ghezzal (Olympique Lyonnais)

Burkina Faso : Steeve Yago (Toulouse)

Cameroun : Benjamin Moukandjo (Lorient), Clinton Njie (Marseille), Georges Constant Mandjeck (Metz), Karl Toko Ekambi (Angers), Nicolas Nkoulou (Lyon)

Côte d'Ivoire : Serge Aurier (PSG), Cheick Doukouré (Metz), Yao Serge N'Guessan (Nancy), Jean-Michaël Seri (Nice), Giovanni Sio (Rennes), Nicolas Pépé (Angers)

Mali : Youssouf Koné (Lille), Yacouba Sylla (Montpellier), Adama Traoré (Monaco), Lassana Coulibaly (Bastia), Yves Bissouma (Lille)

Maroc : Hamza Mendyl (Lille), Mounir Obbadi (Lille), Youssef Ait Bennasser (Nancy), Fouad Chafik (Dijon), Nabil Dirar (Monaco)

RD Congo : Jordan Ikoko (Guingamp)

Sénégal : Cheikh Mbengue (Saint-Etienne), Henri Saivet (Saint-Etienne), Cheikh Ndoye (Angers), Famara Diedhiou (Angers), Ismaïla Sarr (Metz), Zargo Touré (Lorient)

Tunisie : Syam Ben Youssef (Caen), Naim Sliti (Lille)

Victoria García Alarcón

Victoria García Alarcón

infos 8,646 RANK 3
vues 67M RANK 5
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook